Ecran Mobile
Technologies

IOT: Augmentation de l'utilisation avec prudence

Rédigé par le Jeudi 21 Octobre 2021

Selon la deuxième enquête annuelle sur l’Internet des objets (IoT) , 78 % déclarent que pendant la pandémie, le travail à distance a conduit à une augmentation du nombre d’incidents de sécurité liés à l’IoT.



IOT: Augmentation de l'utilisation avec prudence
Le recours rapide au travail hybride engendré par la pandémie de COVID-19 a vu augmenter le nombre d’appareils connectés aux réseaux des entreprises, lesquelles peinent à identifier et à sécuriser les appareils domestiques intelligents, comme les équipements de sport, les babyphone et les distributeurs d’aliments pour animaux. Ces objets connectés sont des portes d’entrées pour les cybercriminels et augmentent leur surface d’attaque pour compromettre les réseaux, postes de travail des entreprises.
Cela est indiqué par la deuxième enquête annuelle sur l’Internet des objets (IoT) menée par Vanson Bourne pour Palo Alto Networks.

L'enquête qui a été réalisée auprès de 1 900 décideurs informatiques répartis dans le monde,  indique que selon 72 % des décideurs informatiques interrogés, le passage au travail hybride qui s’est opéré pendant la pandémie a eu pour effet de faire augmenter dans leur entreprise le nombre d’incidents de sécurité liés à l’IoT, et 78 % déclarent que pendant la pandémie, le travail à distance a conduit à une augmentation du nombre d’incidents de sécurité liés à l’IoT.
 
« Cette étude est une piqûre de rappel pour tous les responsables informatiques. Si le potentiel de l’Internet des Objets est indiscutable, il est aussi source de vulnérabilités pour les réseaux d’entreprise. Les hackers disposent avec l’IoT d’une porte d’entrée idéale pour s’y infiltrer, disséminer des ransomwares, voler des données ou bien encore lancer des opérations de minage clandestines (crypto jacking). Du shadow IT à l’hygiène numérique, il n’y a qu’un pas qu’il s’agit de faire pour favoriser le déploiement et l’usage des objets connectés en toute sécurité » commente Thierry Karsenti, VP EMEA Systems Engineering chez Palo Alto Networks. 

Les personnes déclarant que leur organisation doit améliorer son approche de la sécurité IoT: 6% des personnes interrogées déclarent qu’elle doit la revoir intégralement, tandis que 39% estiment qu’elle nécessite de nombreuses améliorations. 23% déclarent qu’il faut la revoir intégralement. 35% estiment qu’elle nécessite de nombreuses ameliorations. 4% déclarent qu’il faut la revoir intégralement. 44% estiment qu’elle nécessite de nombreuses ameliorations, 30% déclarent qu’il faut la revoir intégralement. 37% estiment qu’elle nécessite de nombreuses améliorations.

Le rapport indique également que pour 96 % des décideurs informatiques interrogés dans le monde, leur entreprise doit améliorer sa façon d’appréhender la sécurité IoT. Ce chiffre fait écho aux 95 % de répondants de l’enquête de l’an dernier, qui avait montré que sur ce point les entreprises peuvent encore progresser – probablement parce qu’elles étaient alors focalisées sur la nécessité de faire passer leurs réseaux au télétravail.



 

Tags : iot


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces