Ecran Mobile
Business

Croissance à 3 chiffres pour le paiement mobile

Rédigé par le Jeudi 5 Août 2021

Retrouvez la chronique Mobile Business de Jérôme Bouteiller dans l'émission Smart Tech de Delphine Sabattier, sur BSMART



  

👩🏻‍🦰 C’est l’heure de notre dernière chronique Mobile Business de l’année, avant la grande pause estivale, avec Jérôme Bouteiller, fondateur d’EcranMobile.fr , qui évoque cette semaine le décollage du paiement mobile en France

 

🧔🏻Bonjour Delphine, et effectivement on va terminer en avec les chiffres 2020 du paiement, publiés comme chaque année par l’OSMP, l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, qui dépend de la Banque de France, et qui évoque une transformation rapide des usages des Français en matière de paiement.

 

Le rapport pointe en effet un fort recul des retraits d’espèces (-15%), mais surtout du chèque (-25%), deux modes de paiement en papier et nécessitant un contact physique.

 

L’OSMP souhaite d’ailleurs que les Français abandonnent le chèque puisque ce moyen de paiement, pourtant minoritaire, représente 42% des montants fraudés, avec le taux de fraude le plus élevé, à 0,088%.

 

👩🏻‍🦰 Une crise qui a par contre profité au paiement électronique ?

 

🧔🏻Oui. La Banque de France évoque d’une part le développement du paiement sur internet, qui progresse en 2020 de +13%, tiré par l’engouement des Français pour le commerce électronique mais également de nouveaux modes de consommation comme la livraison à domicile ou le click and collect.

 

L’OSMP évoque également la très forte croissance du paiement sans contact, +86% en valeur, qui a pleinement profité de l’élévation du plafond de paiement de 30 à 50 euros et qui représente désormais la moitié des paiements par carte, contre un tiers avant la crise.

 

« Au point de vente, le paiement sans contact s’est imposé comme le mode de règlement privilégié par les utilisateurs, en raison de la fluidité du paiement et de la réduction des contacts physiques comme mesure barrière à la propagation du virus. » explique l’observatoire.

 

👩🏻‍🦰 Quid du paiement mobile avec son smartphone ?

 

🧔🏻En 2019, la banque de France estimait que le paiement mobile n’avait représenté que 45 millions d’opérations pour un total de 794 millions d’euros.

 

Mais en 2020, le volume des transactions aurait atteint les 126,9 millions, soit 2,5% des échanges sans contact. Et en valeur, ce chiffre est même estimé à 2,7 milliards d’euros soit 3,4% des paiements sans contact.

 

Revers de la médaille, le taux de fraude sur les transactions nationales par mobile progresse également pour s’établir à 0,091 % (contre 0,03 % en 2019) en zone SEPA et même 0,13% pour toutes les zones géographiques confondues.

 

👩🏻‍🦰 Un paiement mobile qui reste modeste ?

 

Effectivement c’est encore très modeste, cela représente environ 2,5% des paiements « sans contact », moins de 1% des paiements par carte et même moins de 0,5% de l’ensemble des paiements

 

Mais c’est néanmoins un chiffre en très forte progression, de l’ordre de +179% entre 2019 et 2020. Et certains professionnels parient sur une croissance à 3 chiffres pendant plusieurs années.

 

👩🏻‍🦰 Un paiement mobile qui pourrait un jour devenir majoritaire ?

 

🧔🏻Et bien il semblerait effectivement que le paiement mobile connaisse actuellement une croissance exponentielle, comparable à celle du paiement par carte sans contact, qui représente déjà la moitié des paiements par carte.

 

Mais le paiement mobile est en réalité plus ambitieux. Il n’a pas le plafond des 50 euros, il peut combiner paiement et fidélisation. Il peut fonctionner sur un smartphone voire sur une smartwatch.

 

Et si les taux de croissance se maintiennent, il pourrait effectivement devenir un jour majoritaire, peut être dès 2025. Rendez vous dans 4 ans.





A lire également
< >

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces