EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

SMiShing : un tiers des messages frauduleux actuels concernent des arnaques à la livraison


« Votre colis n'a pas pu être livré. Veuillez vérifier vos informations en cliquant sur ce lien » : un tiers des messages frauduleux actuels concernent des arnaques à la livraison



Exemple d'interaction 33700
Exemple d'interaction 33700
Si les internautes sont sensibilisés aux problèmes de « phishing » par mail, avec des arnaques plus ou moins sophistiquées, ils peuvent se laisser surprendre par des SMS arrivant directement sur leur téléphone portable.
 
Et depuis quelques mois, ce « phishing par SMS », également appelé « SMiShing », monte en puissance, notamment avec des messages liés à des commandes e-commerce (colis non reçu, suspension d’abonnement, etc..), et invitant les internautes à saisir leurs coordonnées postales.. et bancaires.
 
Selon Amélia Newson-Davis, directrice des services messaging, identité et paiements chez Orange France, près d'un tiers des messages frauduleux actuels concernent d'ailleurs des arnaques à la livraison. 
 
Si les opérateurs parviennent à filtrer une grande partie des messages frauduleux, envoyés automatiquement par des plates-formes utilisant des numéros courts, la tâche est beaucoup plus complexe quand ces SMS sont envoyés par de simples particuliers, depuis leurs propres téléphone mobiles.
 
Pour faire face à ce nouveau fléau, les opérateurs invitent les consommateurs à faire preuve de prudence, en détectant les SMS frauduleux, généralement envoyés par des SMS avec un numéro long, et comportant un lien web « exotique », ne correspond pas au véritable nom de domaine du service.
 
Outre cette démarche personnelle, les opérateurs ont également mis en place la plateforme, le "33700", qui permet aux consommateurs de dénoncer les émetteurs de SMS frauduleux, ce qui devrait conduire au filtrage, voire à la suppression des numéro incriminés.
 
Enfin, l’ARCEP, l’autorité de régulation des télécommunications vient de mettre en place un nouveau plan de numération visant à interdire l’usage de numéros longs en 06 ou 07 pour les usages marketing.
 
Des démarches qui n’éradiqueront pas le SMiShing, mais qui pourraient sérieusement compliquer la vie des fraudeurs.


Jérôme Bouteiller
Fondateur d'Ecran Mobile, Prof de Marketing Mobile, consultant éditorial En savoir plus sur cet auteur


Mercredi 4 Janvier 2023
Lu 367 fois


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives




Inscription à la newsletter