Ecran Mobile
Usages

Récupérer les données d'une carte SD ou de tout periphérique de stockage externe

Rédigé par le Samedi 14 Décembre 2019

On a tous déjà été confrontés à ce cas de figure: on retire la carte SD du téléphone pour la piquer dans un ordinateur, en vue de sauvegarder son contenu. Puis on se déconcentre ou on est dérangé, ou on passe à autre chose... Et on finit par formater sa carte ou sa clé USB, en ayant totalement zappé d'en stocker le contenu. Ça m'est arrivé plusieurs fois. Dont récemment avec des interviews réalisés pour ce blog. Easus nous propose justement de tester un logiciel anti boulette de ce genre. J'avoue je n'ai pas hésité longtemps.



Pourquoi ce test ?

Chez Ecranmobile, on se fait régulièrement interpeller pour mettre en place des partenariats avec des marques, de l’affiliation ou tout plein d’autres services en quête de notoriété dans les moteurs de recherche. On répond souvent: “non”.

L’éditeur de logiciels Easus nous a contacté avec une de ces propositions. Parce que, en podcasteur amateur, j’ai déjà été confronté au besoin de récupérer des données d'une carte sd et que le logiciel EaseUS Data Recovery Wizard Free a justement cette promesse produit, je me suis laissé tenter.

Notamment parce qu'un autre logiciel de la gamme Easus :  partition master m'a déjà servi à de nombreuses reprises pour créer des volumes sur mes disques durs interne par exemple afin d'y réserver l'installation de Windows à un volume spécifique formatable en cas de crash. Je sais, dès lors, que la facilité d'utilisation intuitive des logiciels de la marque est une vraie plus value pour les non informaticiens comme moi.

Bref, j'avais envie de savoir ce qui tenait de l'esbrouffe ou non dans la promesse produit du Data recovery wizard. 

Un logiciel pour les andouilles dans mon genre

La promesse du logiciel à tester est ultra simple: si tu “quiches” dans tes manipulations avec les supports de stockage externe: SD, disque dur externe, clé usb…

Et que tu écrases, formates ou envoie tout le contenu à la poubelle malencontreusement EaseUS Data Recovery Wizard Free devrait te permettre de faire un salutaire “UNDO” ;-) . Allez avoue, ça t’est à toi aussi, déjà arrivé, il n'y a pas que moi. Comme évoqué en liminaire moi récemment, j’ai formaté la carte SD où j’avais tous les enregistrements réalisés pour un des podcasts L’Effarouchement des étourneaux. Je te promets que tu sens à la fois le dernier des débiles et le plus marri du monde. (t'as vu comment je justifie le long délais entre deux numéros ;-)

Alors pour faire de notre partenariat avec la marque une moment pédagogique essayons pour la découverte du logiciel, de réitérer mon expérience malheureuse... Mais pour de faux (j’ai donc stocké préventivement les fichiers ailleurs avant de commencer).

Commençons par piquer une clé USB dans l’ordinateur, qui contient un peu de tout: de l’audio, un zip, un dossier. Soit ce que je stocke habituellement entre mon enregistreur, le laptop et le pc de bureau. 

Un taux de récupération annoncé impressionnant, une multiplicité de formats supportés

Easus promet plus de 97,3% de taux de récupération quelle que soit la manipulation de quiche: formatage, effacement de dossier, corbeille vidée, partition de disque dur perdue, secteurs de disques durs endommagés, plantage de l’OS (quand le disque dur où est installé l’OS refuse de démarrer genre) , infection par un virus, passage de données en RAW.  On pourra difficilement tester certaines des assertions dans le cadre de cet article, je n’ai pas sous la main de disque dur aux secteurs abîmés ou vérolés. J'imagine que le pourcentage est une donnée scientifique, et que le 0,3% au delà de 97% est une donnée rigoureuse. Admettons pour le principe, que le logiciel a un taux d'efficacité impressionnant. 

Easus promet aussi d’être capable de récupérer ce type d’extensions de fichiers
Documents : DOC/DOCX, XLS/XLSX, PPT/PPTX, PDF, CWK, HTML/HTM, INDD, EPS, etc.
Photos : JPG/JPEG, TIFF/TIF, PNG, BMP, GIF, PSD, CRW, CR2, NEF, ORF, SR2, MRW, DCR , WMF, RAW, SWF, SVG , RAF, DNG, etc.
Vidéos : AVI, MOV, MP4, M4V, 3GP, 3G2, WMV, MKV, ASF, FLV, SWF, MPG, RM/RMVB, MPEG, etc.
Audio : AIF/AIFF, M4A, MP3, WAV, WMA, APE, MID/MIDI, OGG, AAC, RealAudio, VQF, etc.
Email : PST, DBX, EMLX, etc.(Depuis Outlook, Outlook Express,etc.)
Autres : Fichier compressé (comme ZIP, RAR, SIT, ISO, etc.), exe, html, SITX, etc.

Tiens par ailleurs, vous pourrez tester vous-même ce que je raconte, dans la mesure où la version gratuite du Logiciel de récupération de données gratuit Easus Data recovery, permet de récupérer jusqu’à 2G0 de données, avant de passer à la licence payante qui tourne autour de 80€ (TVA incluse) 

Avançons dans le test. Et soyons fous, formatons la clé USB.

La dernière fois, sur ma carte SD, c’est après cette opération que je me suis rendu compte avoir détruit mes archives sans backup. Et sué à grosses gouttes avant d'admettre mon échec.

Et Zou ! Formatage !

Vérification, il n’y a effectivement plus rien de repéré par l'explorateur de fichiers Windows sur ma clé usb spéciale test. 

Démarrage de la récupération avec EaseUS Data Recovery Wizard Free...

Lançons maintenant EaseUS Data Recovery Wizard Free. L’interface identifie les différents supports montés sur l’ordinateur.

(Tu ne m'en veux pas, je mets une photo générique du logiciel parce que je n’ai pas non plus envie que tu connaisses toute la structure de mon ordinateur, mais elle est strictement similaire à ce que je vois sur mon écran en ce moment)

... Avec quelques bonus imprévus.

On constate immédiatement que le logiciel identifie 4,8 Go de données passées par ma clé USB, soit plus que ce qu’il y avait sur ladite clé USB au moment du formatage effectué un peu plus haut.

OMG ! j’espère seulement que je n’avais pas de fichiers compromettant ou olé olé sur cette clé. 

La simplicité de l'interface

Je pourrais naviguer dans cet explorateur de fichiers virtuel  pour y sélectionner uniquement les fichiers que je veux récupérer.

Mais, pour le plaisir du jeu, je vais tout sélectionner, histoire de voir ce que le logiciel y retrouve, datant même d’avant le dernier formatage, et surtout combien de temps il met à boutiquer 4,8 Go de données. 

La simplicité de la procédure

Je crée un dossier de récupération sur mon bureau, en donnant le chemin au logiciel,  et je lance la machine.

Simple étape par étape intuitif.

Moins de trois minutes plus tard (sur un PC en Windows 10 pas tout neuf, tout neuf )...

J’ai un dossier classé par types de fichiers sur mon ordinateur.

Pas mal le rendement, même si j'avoue qu'aucun des fichiers de la clé ne semble énorme en terme de poids. Logique c'est une clé 2Go à la base (neuneu le gars).


Récupérer les données d'une carte SD ou de tout periphérique de stockage externe

Des fichiers récupérés opérationnels

Récupérer les données d'une carte SD ou de tout periphérique de stockage externe
On peut constater que j’ai bien récupéré mes fichiers audio MP3 formatés quelques étapes avant, dans le dossier de récupération que j'ai créé sur mon ordinateur. Voici le contenu du dossier contenant les MP3. Les wavs sont dans le dossier idoine, le zip aussi, et le générique dans un dossier à part (je n'ai pas compris pourquoi)

Je vous promets qu’ils sont fonctionnels, je les ai tous écoutés pour voir.

Seul leur nom a été escamoté. M'est avis que c'est un moindre mal au vu de l'usage en mode "mayday mayday, au secours" de ce logiciel.

Oh Wait, la série NCIS ne mentait pas

Récupérer les données d'une carte SD ou de tout periphérique de stockage externe
On constate aussi qu'il a même retrouvé une série de photos qui n'étaient pas identifiées par Windows avant le formatage et qui, au vu du décor et de ma jouvence apparente, doivent bien dater d’il y a une dizaine d’années, quand une clé de 2Go était encore le summum du luxe pour partager des fichiers.

Constat de récupération inattendue qui, soit dit en passant, me fait revoir à la hausse le crédit apporté aux  épisodes de NCIS où l'équipe, en analysant un disque dur formaté, arrive à retrouver les motivations du suspect... Attention Horatio Caine  j'arrive. 

Conclusion et appel à la communauté

Voilà, CQFD comme disait mon prof de math au lycée.  J'ai récupéré mes fichiers d'origine, et même plus, classés par typologie dans un dossier stocké sur mon pc. 

En cas de quichade (et le nombre de fois où j’ai envoyé à la Corbeille des fichiers / dossiers qui n’auraient pas du partir ou formaté un périphérique externe alors que je n’ai pas sauvegardé son contenu vaut bien plus que le prix du logiciel que m’a fourni Easus dans la rédaction de cet article en partenariat), j'ai désormais une solution de repli.

Je mets juste le disclaimer de l'essai sur un disque dur vérolé ou abîmé. Si quelqu'un l'a déjà fait qu'il n'hésite pas à commenter cet article, ça m'intéresse, parce qu'après le formatage en mode gourd c'est le second usage où un logiciel de ce genre aurait déjà pu me servir.

N’hésitez pas, à commenter si vous trouvez ou avez constaté d'autres limites à ce logiciel, notamment pour tous  les cas que je n’ai pas pu tester (vérolage etc. ) Il nous importe chez Ecran de donner l’information la plus réaliste possible au delà du discours commercial basique. 

 

Plus +



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus




Recherche



Inscription à la newsletter