Ecran Mobile
Entretiens

Michael Shmilov : "Viber proposera très bientôt des BOTs"

Rédigé par le Jeudi 6 Octobre 2016

Près de 3 ans après son rachat par Rakuten, Michael Shmilov, COO chez Viber, revient sur les ambitions de cette application de messagerie, revendiquant plus de 800 millions d'utilisateurs dans le monde



Michael Shmilov, COO chez Viber
Michael Shmilov, COO chez Viber
JB - eBay avait échoué à établir des synergies entre sa marketplace et Skype. Le rachat de Viber par Rakuten a t’il été plus efficace ?
 
MS - Nous travaillons étroitement et de manière régulière avec Rakuten pour s’assurer d’avancer dans une même direction et avec une même synergie. En fait, Takahito Aiki, qui est le directeur exécutif du management chez Rakuten, est aussi le président de Viber. Les deux équipes apprécient vivement de travailler ensemble et ont un grand respect pour les opinions des uns et des autres, tout en s’autorisant une certaine indépendance dans le travail au quotidien. Nous agissons véritablement comme des partenaires car ceci est indispensable pour une synergie réussie.
 
JB - Lors du rachat en février 2014, Viber revendiquait 100 millions de MAU. Où en êtes vous désormais ? Disposez vous de nombreux utilisateurs en France et en Europe ?

MS - Nous préférons nous focaliser sur les identifiants uniques pour mesurer nos principaux indicateurs de performance (KPI) et nous avons toujours rendu ces données disponibles à chaque trimestre. Viber a actuellement plus de 800 millions d’utilisateurs uniques dans le monde. Nous ne divulguons pas les chiffres de MAU (utilisateurs actifs mensuels), cependant nous sommes très satisfaits de la croissance et de l’engagement que nous constatons au niveau mondial.
 
JB - Les applications de messagerie existent depuis près de 20 ans (AOL Instant Messenger, ICQ, etc…). Comment expliquez vous l’engouement actuel et la multiplication des projets chez les GAFAs ?

MS - La façon dont les gens veulent communiquer évolue depuis quelques années avec des utilisateurs qui veulent des forums plus intimes avec du partage social instantané, à l’opposé de plateformes publiques. De plus, contrairement aux services de messagerie instantanée d’il y a vingt ans, les différents modes de communication offerts sur les applications de messagerie et le nombre grandissant de fonctionnalités (comme les jeux, les BOTs, etc.) permettent aux consommateurs d’avoir plus de contrôle sur quand et comment ils communiquent.   
 
JB - Viber vient de lancer des packs permettant de personnaliser messages et interfaces. Mais comptez vous aller au delà, en devenant un véritable «API Store » ouvert aux médias ou aux marques, comme le sont devenus WeChat ou FB Messenger ?

MS - C’est quelque chose sur lequel nous travaillons. Nous sommes en train de développer une interface de programmation très solide (API) qui permettra de proposer sur Viber des solutions basées sur des BOTs. Les développeurs seront capables d’utiliser ces APIs pour intégrer ce qu’ils veulent. Il y a déjà des scénarios intéressants qui sont actuellement en développement - continuez à suivre nos actualités!
 
JB - Après le texte ou la voix, allez vous massivement investir sur de nouveaux formats, tels que la vidéo, la réalité augmentée ou la réalité virtuelle, pour accompagner ces nouveaux usages ?
 
MS - Nous recherchons toujours de nouveaux moyens d’améliorer l’expérience Viber. Nous ne commentons pas nos futures plans d’actions en terme de nouveaux services mais il y aura très prochainement des innovations qui devraient beaucoup plaire à nos utilisateurs et à nos partenaires!



Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces