EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

​Le chiffrement de Signal aurait été conçu … par le gouvernement américain


Selon un article de City Journal, la technologie de chiffrement de Signal mais également Messenger, WhatsApp, Skype ou Google Messages aurait été conçue par le gouvernement américain.



Ce qui se dit sur Signal ne reste pas toujours sur Signal… Fondateur de Twitter, désormais aux commandes de Square, Jack Dorsey a partagé la semaine dernière un article de City Journal écrit par Christopher Rufo émettant de gros doutes sur la crédibilité du chiffrement de l’application Signal.

Selon le journaliste, la technologie de chiffrement de Signal aurait en réalité conçue par les autorités américaines, qui auraient investi plus de 3 millions de dollars dans ce projet.
«La technologie derrière Signal, qui fonctionne comme une fondation à but non lucratif, a été initialement financée, en partie, grâce à une subvention de 3 millions de dollars de l'Open Technology Fund (OTF), parrainé par le gouvernement, qui a été issu de Radio Free Asia, initialement créée comme une organisation anti-sociale. -Service d'information communiste pendant la guerre froide. La FTO a financé Signal pour fournir des « outils de communication mobile cryptés » aux « défenseurs de la liberté sur Internet dans le monde ».  » explique l'article.
Un chiffrement qui resterait toutefois accessibles aux services de renseignement américain, et qui ne garantirait en rien la confidentialité des échanges.
« Un nombre alarmant de personnes importantes avec lesquelles j’ai parlé ont fait remarquer que leurs messages « privés » Signal avaient été exploités contre eux devant les tribunaux ou les médias américains. Mais chaque fois que quelqu’un met en doute leur chiffrement, la réponse typique de Signal est « nous sommes open source afin que tout le monde puisse vérifier que tout va bien ». Mais c’est une astuce. Contrairement à Telegram, Signal ne permet pas aux chercheurs de s’assurer que leur code GitHub est le même que celui utilisé dans l’application Signal exécutée sur les iPhones des utilisateurs. Signal a refusé d'ajouter des versions reproductibles pour iOS, clôturant une requête GitHub de la communauté » explique Pavel Durov, le fondateur de Telegram.

Relayée par les fondateurs de Twitter et Telegram, ces allégations contre Signal sont donc à prendre au sérieux, d’autant que la même technologie est utilisée par  Messenger, WhatsApp, Skype ou encore Google Messages.

Selon le lanceur d’alerte américain Edward Snowden, les services de sécurité des Etats-Unis (NSA, CIA) opèrent au nom de la sécurité nationale plusieurs  programmes de surveillance reposant principalement sur des canaux de communication numérique.


Jérôme Bouteiller
Pionnier de la presse en ligne avec le lancement de NetEconomie.fr en 1999, Jérôme Bouteiller est... En savoir plus sur cet auteur


Mardi 14 Mai 2024


A lire également
< >

Jeudi 11 Juillet 2024 - 18:15 Samsung dévoile le Galaxy Z Fold 6


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives



Inscription à la newsletter