Ecran Mobile
Business

Twitter, la survie passe-t-elle par la banqueroute?


Intéressante vision repérée dans les colonnes du site de la radio publique américaine: et si la banqueroute possible de Twitter en 2022 ou 2023 avait pour conséquence de remettre la compagnie américaine sur les rails? L'application n'est en tous cas pas parmi les 10 applications les plus téléchargées dans le monde. Même si le tourment actuel fait monter la curiosité et les téléchargements. Le MIT quant à lui s'interroge sur la perte d'un pan entier de l'histoire contemporaine si les serveurs de Twitter devaient disparaître et engloutir un morceau de 16 années d'histoire mondiale.
Puis on va du côté de la fonctionnalité Q/A de Youtube, les posts musicaux de Instagram, Tik Tok qui cherche à inventer une nouvelle métrique pour lier créateur et annonceur; et on termine avec la naissance d'un nouvel opérateur téléphonique en France : Microsoft.



Tik tok is in da house et tes données en Chine

On parle beaucoup de l'oiseau bleu ces derniers jours, mais le réseau social du milliardaire le plus subversif du moment  est-il parmi les 30 premières applications les plus téléchargées du monde? Pour le savoir, il te suffit de te rendre sur notre site interne.... non je blague, je tentais une mécanique vectrice de clics. 

Tik tok, instagram, facebook et Google sont globalement les applications les plus téléchargées sur les deux stores d'application en octobre 2022, dans le monde selon un palmarès établi par Appfigures. 

L'application chinoise truste les classements des deux stores, tandis que Twitter ne se hisse pas même avant la dixième place

Une banqueroute organisée pour Elon Musk?

Et si Twitter n'arrivait pas à rembourser son excédent de dette dû à l'inclusion des coûts de rachat par Musk. Pour éponger sa dette de 44 milliards, dont 13 milliards auprès des banques, l'entreprise désormais dans le giron personnel de l'homme d'affaires doit rembourser 1 milliard annuellement à ses créanciers. Manque de bol, l'excédent commercial que l'entreprise peut réinvestir en remboursement est à peine au dessus des 600 millions d'euros en 2022. 

Musk qui a été forcé  de dégraisser sa masse salariale l'a annoncé: si la sauce ne prend pas rapidement, l'entreprise pourrait se retrouver débitrice et dans l'incapacité d'honorer ses créanciers.

Mais, serait-ce vraiment une défaite commerciale pour Musk, qui a toujours dit avoir payé bien trop cher pour l'entreprise?

Avec une entreprise en faillite pour laquelle il resterait aux manettes, on pourrait imaginer un scénario où pour limiter les pertes, les banques sont amenées à réévaluer le valeur de l'entreprise à près de la moitié du tarif actuel, confiant à Musk le soin de redresser ce qui peut l'être et permettre, de fait, au milliardaire de mener la barque sans l'obligation de remboursement difficilement atteignable.

C'est une des options économique qu'envisage la radio publique américaine  qui étudie le volet bancaire dans un intéressant exercice uchronique. 
 

Un pan entier d'histoire contemporaine disparaîtrait

Et pour prolonger cette réflexion rendons-nous du côté du MIT qui envisage dans un article, les conséquences historiques d'une cessation d'activité de 16 ans de Twitter. 

Ainsi le réseau social qui a évolué de média citoyen à faiseur d'opinion, conserve dans ses archives un morceau énorme de l'histoire et de l'actualité du monde moderne.

Qui n'est actuellement conservée par aucune initiative tierce autre que les serveurs d'archives de Twitter.

Le MIT imagine les conséquences désastreuse d'un nettoyage de serveurs mû par la volonté d'économies. 

Alarmisme ou pas

Mais il n'est peut-être pas déjà temps de s'alarmer d'une fin de twitter.

Un adage populaire dit qu'il n'y a jamais de mauvaise publicité, il n'y a que de la publicité... Et ce pourrait être confirmé par l'effet vautour ou d'aubaine.

En deux semaines de tourments twitteriens l'application, d'après business of apps qui cite les chiffre de Sensor Tower par exemple, a connu une croissance de téléchargement de 66%.

lors oui certes télécharger n'est pas forcément synonyme d'utilisation régulière ou de fidélisation des utilisateurs curieux... Mais il en restera sans doute quelque chose.

Des Q & A pour Youtube

Et dans l'ombre des tourments des autres, quelques géants évoluent.

La semaine dernière Youtube annonçait monétiser ses shorts pour permettre aux créateurs de gagner de l'argent " à la tik tok" avec les Shorts... 

Aujourd'hui l'entreprise américaine filiale de Google a annoncé  fournir un outil qui doit permettre aux personnes qui font des lives avec Youtube de plus facilement pouvoir pointer et répondre à des questions d'internautes sur la plateforme. L'idée est clairement d'aller chercher plus d'interactivité qui se déplace largement, en cette matière, vers Twitch. Une présentation à découvrir chez TechCrunch.

De la musique sur tes images Insta

Je l'avais vu sur une publication de Céline Beckrich, dis Céline, c'est désormais officiel comme le rapporte par exemple Digital Information World : Instagram permet d'ajouter un son sur images fixes postées sur la "grille photo" de l'application.

Ca n'a l'air de rien comme ça, mais j'ai une pensée pour les copains chroniqueurs du site Benzine Magazine qui depuis plus de deux ans postent leur chroniques "visuellement" sur le réseau, renvoyant vers leur site de manière artisanale.

Désormais à la catch phrase parlant d'un album ou d'un film ils pourront ajouter un bout de son issu de la base de données de titres listés par Instagram concernant l'artiste dont ils parlent . 

un algo pour les créateurs TikTok

Nouvel algorithme fifou chez Tik Tok qui entend définir un score de commercialisation pour ses créateurs de contenus.

Ainsi les créateurs de contenu qui entretiennent un partenariat avec une marque sont étudiés en matière d'engagement et de vente pour fournir aux annonceurs un classement des créateurs les plus susceptibles de faire pencher la balance de l'influence vers l'acte d'achat.

Angoissant autant que génial, à lire sur Siècle digital. 

Microsoft opérateur en France

Et l'info la plus WTF du jour est décrite dans le café du geek. On y apprend que l'Arcom, régulateur des télécoms en France, vient de donner son go pour que Microsoft devienne opérateur de télécoms en France. 

En lisant l'article on se rend compte qu'il s'agit essentiellement de la gestion de conférences calls, via son outil Teams qui nécessite des range de numéros de téléphones pour rejoindre les réunion. Microsoft a décidé de développer son propre pool de numéros pour les réunions. A lire dans le café du geek 
 

Voilà c’est environ tout pour aujourd’hui

Tu aimes ce que tu viens d’entendre ou de regarder ?

 


Link Liste


Rédigé par le Lundi 14 Novembre 2022

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives


Inscription à la newsletter




News mobsuccess


Les annonces