Ecran Mobile
Technologies

TikTok : Comment le pas de danse vire au bras de fer sino-américain

Rédigé par Ecran Mobile le Mardi 25 Août 2020

Après s’être attaqué à Huawei, cet été Donald Trump a pris pour cible deux autres groupes chinois : la messagerie WeChat et surtout le réseau social TikTok qu’il …menace de bannissement.



WeChat et TikTok sont deux messageries mobiles chinoises, particulièrement populaires, rassemblant respectivement 1,2 milliard et 800 millions d’utilisateurs. 
 
Mais contrairement à WeChat, qui est principalement utilisée par des Chinois, TikTok a réussi son internationalisation avec plus de 100 millions d’utilisateurs, rien qu’aux Etats-Unis. Avec ses vidéos ludiques et musicales, TikTok est même devenue en 2019 l’application la plus téléchargée dans le monde, devant les champions américains.
 
Et après s’être attaqué à Huawei, Donal Trump a signé début août deux décrets demandant le bannissement de TikTok du territoire américain et des grandes plates-formes de téléchargement d’Apple ou Google, ainsi que la cession de ses activités outre-atlantique à un groupe américain.

Ce que reproche Donald Trump à ce réseau social
 
Dans son décret, Donald Trump parle de « preuves crédibles de mesures qui pourraient porter atteinte à la sécurité nationale des Etats-Unis ».
 
Comme ses concurrents américains, TikTok récupère effectivement des données personnelles nominatives, comportementales et géographiques sur ses utilisateurs, afin d’enrichir sa plate-forme. Et Donal Trump redoute peut-être que le croisement de ces données puisse être utilisé à d’autres fins que le ciblage publicitaire.
 
Prenons l’exemple d’un haut gradé du Pentagone qui utiliserait l’application pour envoyer des messages « inappropriés » à des mineurs : TikTok le saurait et la Chine, qui a sans doute accès aux données de TikTok, pourrait théoriquement s’en servir pour faire chanter le militaire…
 
Quel avenir pour TikTok ?
 
Si on applique les décrets de Donal Trump, Bytedance, le propriétaire chinois de TikTok, n’aurait désormais plus qu’un mois pour revendre ses activités aux Etats-Unis et la presse évoque des discussions avec des acquéreurs potentiels tels que Microsoft, Twitter ou même Oracle, réputé proche de la maison blanche.
 
Mais Bytedance conteste fermement les accusations de Donal Trump et a déposé un recours devant les tribunaux américains, afin de faire annuler les décrets présidentiels ou au moins, gagner un peu de temps pour organiser sa défense.
 
Quel avenir pour WeChat ?  
 
WeChat est peu utilisé en dehors de la communauté chinoise et son bannissement, par des entreprises américaines, pourrait d’ailleurs se retourner contre elles. 
 
Selon un sondage réalisé sur Weibo, 95% des Chinois se disent prêts à se débarrasser de leur iPhone plutôt que de WeChat. Et selon l’analyste financier Ming-Chi Kuo, la suppression d’applications chinoises de l’iPhone pourrait se traduire par une baisse de 30% des ventes pour le smartphone américain.
 
Apple au coeur des représailles chinoises ?
 
La Chine passe à la contre-offensive et a bien conscience qu’en ciblant Apple, première capitalisation boursière mondiale, elle peut fragiliser Trump qui a lié son avenir à celui des marchés financiers.
 
Pékin a dors et déjà demandé à Apple de retirer des milliers de jeux vidéo de l’App Store chinois, et pourrait également exiger qu’une entreprise chinoise prenne le contrôle, à 51% de tous les magasins Apple présents en Chine continentale.
 
Un sujet politique ?
 
Le mobile n’est plus seulement un sujet technologique, économique ou juridique. On entre de plain pied dans l’affrontement géo-stratégique entre grandes puissances.
 
Cela fait plusieurs années que Trump - désormais en campagne pour sa réélection - veut rééquilibrer la relation commerciale entre les Etats-Unis, qui croulent sous les déficits, et la Chine dont le PIB a été multiplié par 10 en à peine 20 ans.
 
Les pas de danse de TikTok pourraient donc se transformer en véritable bras de fer entre les deux pays, et l’avenir de l’application est sans doute entre les mains des électeurs américains, appelés aux Urnes le 03 Novembre prochain, pour décider, qui de Joe Biden ou de Donal Trump, occupera la maison blanche pour les 4 prochaines années.
 

Tags : bsmart, TikTok, wechat


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus