EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

Pub Mobile : la Fraude coûterait 10 milliards de dollars par an


Selon une étude de la société S4M, spécialiste de la publicité mobile, la fraude sur cet environnement coûterait près de 10 milliards de dollars par an aux annonceurs



Le Modèle du CPC démocratisé par Google aurait il du plomb dans l'aile ? On pourrait le croire en étudiant la dernière étude de la société S4M, un spécialiste de la publicité mobile, qui a analysé près de 87 campagnes menées au premier semestre de cette année en Europe, aux Amériques et en Asie Pacifique.
Selon les données agrégées par S4M,  48% des mobinautes qui cliquent sur un format publicitaire mobile n’arrivent jamais sur la page d’arrivée du site mobile. Pire encore,  66% des utilisateurs installent une app qu’ils n’ouvriront … jamais.
"L’inquiétude grandissante des annonceurs quant à la fraude est donc légitime et les marques qui investissent dans la publicité mobile ont besoin de standards fiables pour évaluer concrètement comment sont investis leurs budgets. " explique Christophe Collet, PDG de S4M.
Pour rassurer les annonceurs sans pour autant basculer dans un marketing à la performance, la société propose une facturation au "CPLP"  (cost per landing page) combinant des impressions intégralement chargées pendant au moins un seconde, un clic et l'arrivée sur une landing page intégralement chargée pendant au moins une seconde.
"Le trafic suspicieux et frauduleux ne peut pas être définitivement éliminé des campagnes mobiles mais les annonceurs ne devraient cependant pas payer pour. Notre modèle combine une impression réellement visible, suivie d’un clic humain, et d’une vraie visite sur site mobile ou au sein d’une application." complète  Christophe Collet.
Un changement de paradigme qui permettrait aux annonceurs d'économiser près de 10 milliards de dollars sur les 30 milliards investis chaque années dans le monde sur les écrans mobiles.

Jérôme Bouteiller
Pionnier de la presse en ligne avec le lancement de NetEconomie.fr en 1999, Jérôme Bouteiller est... En savoir plus sur cet auteur


Mardi 4 Octobre 2016


A lire également
< >

Vendredi 16 Février 2024 - 11:00 Orange affiche des résultats en hausse

Jeudi 15 Février 2024 - 08:45 ​Le taux de conversion in-App atteint 5,6%


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives



Inscription à la newsletter