EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

Panne mondiale de Facebook, Messenger, Instagram et Whatsapp !


Environ six heures après la détection d’une vaste panne sur le réseau social Facebook et ses plateformes Instagram, WhatsApp et Messenger, l’entreprise semble peu à peu reprendre le contrôle de la situation.



Un lundi noir pour le géant de l'Internet puisque ses utilisateurs du monde entier ne pouvaient plus utiliser Facebook, Instagram, Messenger, WhatsApp et même Oculus VR. Cette panne, sans doute la plus longue endurée par l'entreprise américaine, semblait très compliquée à réparer. 

En effet, les propres employés de Facebook devaient se connecter à leur compte professionnel pour pouvoir accéder à leurs outils et documents. Mais comme les services étaient en panne, ils étaient eux-mêmes bloqués selon The verge.

Il ne s'agissait pas d'un problème de connexion à Internet ou d'un bug des applications, mais tout simplement d'une panne générale qui a frappé les services du groupe Facebook, également propriétaire d'Instagram, de Messenger et de whatsapp. Panne qui a affecté de nombreux pays dans le monde.

Dans un message rapidement publié sur twitter, qui fonctionnait parfaitement, Andy Stone, chef de la communication de Facebook, indiquait être au courant que certaines personnes avaient du mal à accéder à certains des produits et applications du groupe. 
"Nous sommes en train de travailler pour revenir à la normale le plus rapidement possible, et nous vous présentons nos excuses pour le désagrément."

Dans un communiqué publié dans la soirée de lundi, Facebook évoque un "changement de configuration défectueux" sur ses serveurs. 
"Il semble que leurs routes BGP (pour Border Gateway Protocol, ndlr) ont été retirées d'Internet, ce qui a engendré une chute des serveurs de noms de domaine", analyse de son côté Dane Knecht, senior vice-président emerging technology et incubation chez Cloudflare. Cette panne générale de DNS expliquerait le blocage des accès aux quatre principales plateformes de Facebook, mais aussi à des outils internes qui, selon le groupe, ont aussi été touchés. "Nous présentons nos excuses à ceux qui ont été affectés", a ajouté Facebook, soit potentiellement plusieurs milliards de personnes.

Pour rappel, Facebook, Messenger et Instagram ont déjà connu une panne dans toute l'Europe en 2020.



Mardi 5 Octobre 2021
Lu 752 fois


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives



Inscription à la newsletter