Ecran Mobile
Business

PVI rachète E-ink, pionnier de l'encre électronique

Rédigé par La Rédaction le Lundi 8 Juin 2009



PVI rachète E-ink, pionnier de l'encre électronique
Les sous-traitants prennent le pouvoir. La société taïwanaise Prime View International, spécialisée dans la fabrication d'écrans informatiques dont ceux du Kindle d'Amazon, vient de racheter l'américain E-ink pour 215 millions de dollars.

Essaimage du MIT, E-ink est le pionnier de l'encre électronique, une technologie d'écran distincte des cristaux liquides et reposant sur des micro billes bicolores et polarisées. Adoptée par la plupart des fabricants de tablettes de lecture (Amazon Kindle, Sony Reader, Cybook Bookeen, ...), cette technologie d'écran économe en électricité a également été testée sur des modèles de téléphones mobiles ou de montres.

En s'offrant E-ink, PVI met en tout cas la main sur de nombreux brevets mais se dote également de capacités de recherche et développement avec en ligne de mire l'avènement d'écrans flexibles et bientôt d'écrans en couleurs.

Cette opération montre également les limites du "fabless", une stratégie consistant à se concentrer sur l'exploitation de brevets pour sous traiter la fabrication en Asie. Court termiste, cette stratégie se heurte à la prise du pouvoir par ces mêmes sous-traitants, désormais capables de rivaliser avec les Européens, les Américains voire les Japonais, sur le terrain financier ou celui de la R&D.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus