Ecran Mobile
Business

Les chiffres fous de la publicité mobile

Rédigé par le Jeudi 10 Février 2022

Comme chaque mois, retrouvez la chronique Mobile Business dans l'émission Smart Tech de Delphine Sabattier, sur BSMART



👩🏻 C’est le retour de notre chronique Mobile Business avec Jerome Bouteiller, fondateur de ECRAN MOBILE, qui a décidé de dévoiler cette semaine les derniers chiffres de la publicité mobile. Jérôme, une industrie qui se chiffre désormais en milliards d’euros ? Quels sont les chiffres pour la France ?
 
🧔🏻 Bonjour Delphine. Après une année 2020 perturbée par le Covid, l’année 2021 a été marquée par un très fort rebond de 24% pour le secteur de la publicité en ligne qui pèse désormais, selon le Syndicat des Régies Internet et le cabinet Oliver Wyman, plus de 7,6 milliards d’euros en France.
 
Dans le détail, ce marché de la publicité digitale reste dominé par le « Search » (3,2 milliards d’euros, en croissance de +28%), les « Réseaux sociaux » (2 milliards d’euros, en croissance de 22%), le « display » (1,5 milliard d’euros, +31%) et enfin les « autres leviers » comme l’emailing ou l’affiliation, évalués à 890 millions d’euros, en croissance de +8%.
 
 
👩🏻 Et que pèse le mobile dans ces chiffres ?
 
🧔🏻  Selon le cabinet Oliver Wyman et le SRI, le mobile représente désormais plus de 70% des recettes sur le Search, la publicité dans les moteurs de recherche comme Google, soit 2,24 milliards d’euros
 
Dans les réseaux sociaux comme Facebook ou Snapchat, le mobile pèse même 95% des recettes du secteur, soit plus de 1,9 milliards d’euros.
 
Dans le display, le mobile représenterait environ 50% des investissements ce qui porterait le total à 4,95 milliards d’euros soit environ les 2/3 du marché publicitaire digital français.
 
👩🏻 Un marché qui profite surtout aux GAFA ?
 
🧔🏻 Oui, les médias historiques issus du papier, de la télévision ou de la radio sont passés à côté de cet eldorado et ne représentent qu’un tiers du marché de la publicité digitale, à peine 5% sur mobile.
 
A l’inverse, Google a réalisée en 2021 près de 200 milliards de dollars avec la publicité, dont 61 milliards sur le seul 4e trimestre 2021. La société pourrait d’ailleurs prochainement rejoindre Apple, Amazon et Microsoft dans le club des sociétés valant plus de 2000 milliards de dollars en bourse.
 
Sur ce même 4e trimestre, Meta, la maison mère de Facebook, a également réalisé plus de 33,6 milliards de dollars de recettes, en croissance de +20%, générant plus de 10 milliards de dollars de profit. 
 
 
👩🏻 Des nuages à l’horizon sur ce marché ?
 
🧔🏻 Selon les statistiques agrégées par We Are Social et Hootsuite, Plus des deux tiers (67,1 %) de la population mondiale utilise désormais un téléphone mobile. Et 92% de ces 5,3 milliards d’internautes sont en fait des mobinautes, qui ne se connectent qu’avec un téléphone mobile. 
 
La premier nuage, c’est tout simplement un marché qui arrive à maturité et qui peine à maintenir les taux de croissance à 2 chiffres observés ces 20 dernières années. En annonçant une stagnation du nombre de ses utilisateurs actifs, à 2,9 milliards, le groupe Meta a ainsi perdu vendredi dernier plus de 200 milliards de dollars de capitalisation boursière en une seule journée.
 
Mais parmi les autres nuages, on peut également anticiper un renforcement de la concurrence, avec la montée en puissance des applications chinoises, mais également une plus forte législation comme le futur DSA Européen, qui vise à réduire la domination des champions américains de la publicité mobile.
 
 
👩🏻 Quelles projections pour l’année 2022 ?
 
🧔🏻 Selon Oliver Wyman, le marché français pourrait connaitre une croissance de 18% en 2022 pour atteindre la barre des 9 milliards d’euros malgré les incertitudes juridiques (RGPD, consentement, DSA, ..) et techniques (fin des cookies tiers), qui pèsent sur ce marché.
 
Selon « The State of Mobile Apps », publié chaque année par App Annie, la publicité mobile pourrait continuer de croitre pour passer de 295 milliards de dollars en 2021  à plus de 350 milliards de dollars en 2022.
 
La publicité mobile représenterait ainsi plus de 50% de l’ensemble du marché publicitaire, évalué tous médias confondus, en ligne et hors ligne, à 700 milliards d’euros par l’agence Magna.

Le replay



Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces