EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

Les EcranTretiens : Jérôme Stioui - Les leçons du MWC 2014


Il y a une grosse semaine maintenant, se clôturait l'édition 2014 du Mobile World Congress. Les équipementiers y ont habituellement dévoilé leurs derniers fleurons. En lisant entre les lignes, on constate que du côté du marketing mobile aussi le MWC 2014 était riche d'enseignements. Réflexions à bâtons rompus avec Jérôme Stioui d'Ad4Screen, qui était sur place à Barcelone.



Les enseignements du Mobile World Congress 2014

Le MWC est traditionnellement riche d'annonces. Cette édition n'a pas fait exception. LG a annoncé une version Mini de son G2, HTC a laissé fuiter le successeur du HTC ONE et Samsung, grand dominateur de l'écosystème Androïd a démontré sa puissance sur le marché en montrant son Galaxy S5 successeur du modèle actuellement dans le commerce.

A l'autre côté du spectre des annonces, on constate qu'avec des constructeurs omniprésents comme BlackBerry, ZTE, Huawei, Lenovo et autres, cette édition du MWC marquait l'avènement du téléphone low cost sous Androïd. Un marché où se situera sans doute la compétition d'un marché dus smartphone réputé tendu en 2014 selon les analystes. Une compétition qui se jouera du côté des constructeurs et des OS installés (Le MWC a permis de voir aussi les premiers téléphones sous firefox, tandis que Samsung a présenté son OS Tizen sans date de mise sur le marché pour le moment)

Et dans cette guerre du low cost et de la recherche des marchés ou des budgets smartphones émergents, c'est sans doute un Nokia en passe d'être racheté par Microsoft qui a amené le plus de surprise: en annonçant à Barcelone un téléphone d'entrée de gamme tourné et tournant sur Androïd, le constructeur finlandais a démontré qu'Android semble avoir largement remporté la bataille de l'usage de masse.


Le MWC 2014 et le marketing mobile

On le voit, cette édition semble malgré son lot désormais habituel d'annonces annuelles avoir aussi été l'édition du MWC qui marque (enfin?) la fin de la course à l'armement longue d'une décennie dans la technologie mobile. Le marché semble mûr, c'est une bonne nouvelle, voir saturé, c'est une moins bonne nouvelle pour les constructeurs. L'heure est désormais venue de développer le business des services sur ce gadget qui a conquis toutes les poches.

Un train que ne compte pas rater facebook. Mark Zuckerberg avait d'ailleurs fait le déplacement à Barcelone, au lendemain de l'annonce du rachat de whatsapp par Facebook pour la modique somme de 19 milliards d'euros. Le jeune multimilliardaire a rappelé l'attachement de son entreprise au mobile, tandis que son service est majoritairement consulté via un smartphone, et a voulu donner des signes forts aux actionnaires tandis que ses précédents essais en mobilité se sont avérés plutôt infructeux.

La guerre du service et du marketing mobile va commencer. Un train que ne veulent rater ni facebook ni Google ni à fortiori Apple. Et justement, en creux des annonces "médiatiques" du MWC, on a pu voir les prémices de ce à quoi ressemblera la publicité et le marketing mobile dans les années à venir.

Entretien avec Jérôme Stioui, co-fondateur de Ad4Screen, spécialiste français du marketing à la performance et auteur du livre: "Marketing mobile: les clés pour intégrer efficacement le mobile dans sa stratégie marketing" (co-écrit avec Thierry Pirès, formateur à l'ESC Toulouse).  Nous avons évoqué les grandes tendances marketing mises au jour par le Mobile World Congress.


Plus+


Denis Verloes
Chef de projet web et mobile en agence et chez l’annonceur, depuis 2001. Développement de concepts... En savoir plus sur cet auteur

Mercredi 5 Mars 2014
Lu 2036 fois


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives




Inscription à la newsletter