Ecran Mobile
Technologies

Le Paiement passe au « cash less », au « contact less » mais pas encore au « Card less »

Rédigé par Ecran Mobile le Dimanche 27 Septembre 2020

Retrouvez la chronique Mobile Business du 25 septembre de l'émission Smart Tech de Delphine Sabattier, de la chaîne B SMART



 
 
La Banque de France vient de publier son « observatoire de la sécurité des moyens de paiement » (OSMP),  un rapport sur l’évolution des usages des Français en matière de paiement ainsi que des statistiques sur le niveau de fraude.
 
On apprend par exemple que les paiements par chèque sont en déclin puisqu’ils ne représentent plus que 6% des transactions « scripturales » mais jusqu’à 46% de la fraude ou encore que les Français sont de plus en plus nombreux à adopter la carte bancaire qui a le même niveau de fraude que le chèque, alors qu’elle est 10 fois plus utilisée, avec environ 60% des transactions « hors argent liquide ».
 
Cette année l’observatoire ne s’est pas limité aux chiffres de l’année dernière et a publié quelques données sur l’année 2020 permettant de prendre la mesure de l’impact du Covid sur les moyens de paiement.
 
L’OSMP estime ainsi que les transactions ont globalement chuté de 30% au printemps, avec le confinement et la baisse d’activité de nombreux commerces. L’observatoire pointe également la très forte adoption du paiement sans contact, dont le plafond a été relevé à 50 euros, qui passe de 18% des transactions en point de vente à 2019, à 30% en juillet 2020.
 
En matière de paiement mobile, la Banque de France ne donne hélas pas de chiffres pour l’année 2020 mais estime que les paiements avec un téléphone mobile n’ont représenté en 2019 que 45 millions d’opérations pour un total de 794 millions d’euros. Alors c’est près de 4 fois mieux qu’en 2018 mais cela ne représente que 0,34% des transactions en France.
 
Un chiffre étonnant car Carrefour, expliquait en juillet dernier que le paiement mobile représentait déjà près de 5% des paiements en caisse, ou qu’un sondage Ipsos évaluait récemment que 17% des Français avaient désormais recours au paiement mobile.
 
A priori pas d’erreur côté Banque de France car les transactions mobiles comme Apple Pay, Paylib ou Google Pay s’appuient sur des numéros de carte « tokenisés » distincts des paiements par carte traditionnelle.
 
L’explication viendrait de l’attachement des Français à la carte bancaire, ce qui les distingue clairement des Africains ou des Asiatiques, qui passent directement de l’argent liquide au paiement mobile.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus