Ecran Mobile
Business

La CNIL inflige à Discord une amende de 800 000 euros


La plateforme de streaming vidéo Discord va verser 800 000 euros aux autorités françaises après qu'une enquête a mis en cause ses pratiques en matière de protection des données et de respect du Règlement général sur la protection des données.



L'autorité française de protection des données, la Commission nationale de l'informatique et des libertés, a infligé une amende de 800 000 euros au développeur de logiciels Discord pour non-respect des exigences du règlement général sur la protection des données de l'UE concernant les durées de conservation des données et la sécurité des données personnelles.
Dans un e-mail, un porte-parole de Discord a déclaré à Information Security Media Group que le rapport de la CNIL "est basé sur des fonctionnalités et des pratiques de produits de 2020 qui ont depuis été mises à jour". La société apprécie "l'opportunité de dialoguer avec la CNIL car la protection de la vie privée des utilisateurs est très importante pour nous", a également déclaré le porte-parole.

La CNIL a déclaré avoir pris en compte les efforts de Discord pour se mettre en conformité tout au long de son enquête et "le fait que son modèle économique ne repose pas sur l'exploitation des données personnelles" pour décider du montant de l'amende.

Plus tôt cette année, l'autorité française de protection des données a infligé une amende de 60 millions d'euros à Facebook pour ne pas avoir permis aux utilisateurs de refuser les cookies de suivi. Le modèle économique de Facebook repose sur la collecte et l'analyse des données des utilisateurs pour offrir aux annonceurs un public ciblé.

 

Tags : cnil, discord

Rédigé par le Jeudi 17 Novembre 2022

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives


Inscription à la newsletter




News mobsuccess


Les annonces