Ecran Mobile
Business

L’enseigne Courir multiplie par 2 la fréquence d’achat de ses clients walletisés

Rédigé par le Jeudi 7 Octobre 2021

Courir dévoile le bilan de la dématérialisation de sa carte de fidélité « MyCourir » dans le wallet des smartphones de sa clientèle.



L'enseigne Courir a dévoilé le bilan de la dématérialisation de sa carte de fidélité « MyCourir » dans le wallet des smartphones de sa clientèle. 

Selon les chiffres, la fréquence d’achat des clients réguliers «wallétisés» a été multipliée par 2 par rapport aux clients réguliers non «wallétisés», ansi que le chiffre d’affaires des clients «wallétisés» augmente de 30% vs les nons wallétisés. Un nouveau client de la marque «wallétisé» dépense 2 fois plus qu'un nouveau client qui n’a pas intégré sa carte «MyCourir» dans son wallet.

 

«Un peu plus d’un an après la mise en place du wallet en France et à l’international, les très bons résultats nous confortent dans notre choix stratégique d’investir ce canal pour renforcer notre lien avec notre clientèle dans une logique de services. Nos clients attendent aujourd’hui une interaction à la fois simple et premium qui va au-delà de la recherche d’équipement ou de tenue : ils veulent être aux premières loges des nouvelles collections et des meilleurs offres. C’est ce que nous leur offrons avec le Wallet », déclare Graziella Kaeuffer Royer, Directrice CRM chez Courir.

 

Le wallet permet ainsi à Courir de déployer une stratégie de communication personnalisée visant à renforcer le lien entre la marque et sa clientèle à travers l’envoi de push notifications d’offres de bienvenue, d’informations sur les promotions ou encore de ventes privées directement sur l’écran du téléphone du client.

 

Courir organise notamment des raffles sur tous ses marchés (des tirages au sort à l’occasion de sorties des sneakers en quantité limitée) et en Espagne, ces opérations ont particulièrement bien fonctionné. En seulement 2 jours et sur 17 boutiques, 1000 pass ont été intégrés au wallet de nouveaux clients. Au total sur un mois et sur ce même périmètre ce sont 13.000 cartes « MyCourir » dématérialisées. Autant de nouveaux points de contacts pour la marque qui a pu ainsi établir une relation sur le long terme avec ces nouveaux clients grâce aux push notifications et aux mises à jour permises par le wallet.

En un clic, le client dématérialise sa carte de fidélité « MyCourir » de plusieurs façons. En magasin, il peut scanner un QRCode présent sur une PLV en caisse. Après avoir rempli un formulaire d’identification, la carte est installée dans le wallet du mobile et le client reçoit une notification push de bienvenue. Les clients peuvent également digitaliser leur carte « MyCourir » via un email ou une bannière dans le parcours web.

 

Une fois la carte embarquée dans le wallet, le parcours cours client est plus fluide. La carte wallétisée contient en effet un code barre qui permet à son porteur d’être identifié lors de son passage en caisse sur simple présentation de son mobile. Une fois le paiement effectué, son compte est mis à jour automatiquement avec le solde des points générés après chaque achat (1€ = 1 point), les remises en cours, etc.

 

Le wallet, un puissant canal de communication sur mobile

La solution en mode SaaS de Captain Wallet va au-delà de la simple dématérialisation de cartes de fidélité, offres ou invitations. Elle permet aux marques et enseignes de dématérialiser n’importe quel support marketing sur les wallet mobiles, en quelques clics et de les connecter directement à leur CRM. Une fois la dématérialisation effectuée dans le wallet, la solution Captain Wallet permet de mettre à jour le contenu, de le personnaliser et de relancer le client avec des push notifications sur mobile. L’outil répond ainsi au besoin des marques de densifier et fidéliser la relation avec leurs clients sur l’écran le plus utilisé afin de générer du drive to store/web. Enfin, le wallet est un outil pertinent dans un contexte de crise sanitaire où s’est généralisé le paiement sans contact.

 

 

 




A lire également
< >

Mercredi 13 Octobre 2021 - 11:28 Après Apple, Google contre-attaque Epic Games !


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces