EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

L'UE et le Royaume-Uni ouvrent des enquêtes sur un accord entre Google et Meta


Les autorités antitrust en UE et Royaume-Uni, ont lancé des enquêtes parallèles sur un accord entre Google et le propriétaire de Facebook, Meta, pour des services de publicité display en ligne.



Les régulateurs britanniques et européens ont menacé de sévir contre Google et la société mère de Facebook Meta à propos d'un accord sur les services de publicité display en ligne, affirmant que l'accord pourrait enfreindre les règles de concurrence loyale.

Le nouvel examen minutieux en Europe, qui a déployé des efforts pionniers pour freiner les grandes entreprises technologiques, frappe au cœur des activités de Google, les publicités numériques qui génèrent la quasi-totalité de ses revenus.

Le principal organisme de surveillance de la concurrence de l'Union européenne a ouvert une enquête antitrust sur un pacte de 2018 pour que Meta's Audience Network participe au programme Open Bidding de Google. La Commission européenne, l'organe exécutif de l'UE, a déclaré que l'accord, que Google a surnommé en interne "Jedi Blue", pourrait faire partie des efforts visant à exclure les services de technologie publicitaire qui concurrencent le programme Open Bidding de Google au détriment des éditeurs et des consommateurs.

En mem temps, l'Autorité britannique de la concurrence et des marchés a annoncé une enquête parallèle sur l'accord, qui fait également l'objet d'une poursuite antitrust menée par l'État contre Google et devant les tribunaux américains.

L'accord entre les deux géants de l'Internet faisait déjà l'objet d'un examen minutieux aux États-Unis, où il fait partie d'une poursuite antitrust fédérale contre Google par le Texas, 14 autres États américains et Porto Rico. Dans la dernière version de leur plainte, ils ont déclaré que les directeurs généraux des deux sociétés avaient approuvé l'accord de partage d'une partie du marché de la publicité en ligne.

Les nouvelles sondes intensifient l'examen minutieux de l'activité de technologie publicitaire de Google, qui fait déjà l'objet d'une enquête à Bruxelles et a soulevé les inquiétudes de la Commission australienne de la concurrence et de la consommation.

Les autorités de la concurrence du monde entier ont intensifié leurs efforts pour s'attaquer aux grandes entreprises technologiques, y compris leur pouvoir sur le marché de la publicité.



Tags : google, meta, ue
Lundi 14 Mars 2022
Lu 310 fois


A lire également
< >

Mercredi 1 Février 2023 - 11:25 Les milliards de l’App Economie


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives




Inscription à la newsletter