EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

Instagram aurait passé la barre symbolique des 2 milliards d'utilisateurs


Le réseau social de la photographie, dans le giron de Facebook / Meta depuis 2012, aurait dépassé les 2 milliards d'utilisateurs cet automne. Cette information Instagram aurait sans doute aimé qu'elle ne fuite pas, dans les colonnes du site de CNBC.



Une comparution devant le Congrès américain

Cette information a filtré en marge de la première audition d'Adam Mosseri devant le congrès américain, debut décembre. Le CEO d'Instagram, témoignait devant la sous-commission du commerce du Congrès, suite à différentes actualités d'Instagram liées à la protection de l'enfance.

La sous-commission voulait s'assurer des mesures mises en place par la filiale de Meta, pour s'assurer que les enfants de moins de douze ans ne puissent accéder au site de partage de photos, sans l'accord express des parents. Mosseri y a expliqué que l'objectif initial,  notamment de la création d'un produit spécifique axé sur les enfants, était justement de résoudre le problème des moins de 13 ans souhaitant utiliser Instagram hors cadre légal actuel. Il a aussi évoqué la difficulté de trouver une manière d'aborder la gestion, pour les plateformes de l'industrie,  de la vérification de l'âge des utilisateurs qui se connectent à leurs outils "généraux. 

Cette convocation faisait suite à l'annonce d'Instagram plus tôt en 2021  de créer un accès à Instagram pour les plus jeunes. 

Les législateurs sont venus à l'audition forts de leur propre expérience de la plateforme, notamment autour des mécaniques de recommandation du contenu aux plus jeunes utilisateurs.

Ils souhaitaient vérifier qu'au delà de l'engagement de principe d'Instagram à mettre en place plus d'outils pour donner aux parents un contrôle réel sur l'activité des jeunes utilisateurs sur la plateforme, le réseau social de la photo et de la vidéo courte allait aller au delà du serment dans le vent et que ces annonces seraient suivies d'effets concrets "réels".

Ils ont ainsi questionné Mosseri sur ce qui avait empêché ces mesures d'être déjà mises en œuvre.

Doublement des audiences en moins de 3 ans.

C'est en marge de cette présentation que CNBC a pu obtenir l'information auprès des personnes proches du dossier. La marque de Meta / facebook a dépassé cet automne, le milestone de 2 milliards d'utilisateurs.

Or Instagram n'avait jamais rendu public son chiffre de fréquentation numérique depuis que la marque a franchi la barre du milliard d'utilisateurs actifs mensuels en juin 2018. Mieux, la succursale de Meta a même plutôt évité de vanter sa croissance à un moment où les législateurs et les régulateurs américains considèrent déjà Facebook comme dépositaire d'un contrôle démesuré du marché.

Il aura donc fallu huit ans (2010 / 2018) à Instagram pour franchir le seuil du premier milliard d'utilisateurs actifs mensuels et seulement trois ans pour dépasser le jalon du 2 ème milliard. En comparaison, l'application principale de Facebook aurait environ 2,91 milliards d'utilisateurs mensuels actifs à la même période. 

Rester dans la course face à Tik Tok

Avec une telle base d'utilisateurs actifs mensuels, le marché peut être rassuré sur la pertinence de l'application Instagram dans le secteur. Le maintien d'instagram dans la course à l'usage des jeunes, est d'autant plus important que l'application est challengée par Tik Tok. 

Surtout à l'ère de la concurrence sur le créneau. Selon les résultats d'une enquête publiée en novembre par Forrester, 63 % des Américains âgés de 12 à 17 ans ont utilisé TikTok sur une base hebdomadaire, contre 57 % chez Instagram.

En termes de téléchargements, TikTok a été installé 596,1 millions de fois dans le monde en 2021 sur iOS et Android, dépassant les 570,7 millions d'installationsd'instagram. 

Pourtant, ce sont aussi les efforts de Facebook / meta pour attirer les jeunes utilisateurs sur Instagram et essayer de les faire rester  plus longtemps connectés à Instagram qui ont mis l'entreprise dans la ligne de mire des régulateurs américains, des législateurs et forcément des parents de plus en plus inquiets.

On se souvient que c'est la divulgation de document de travail internes en cette matière,  par la lanceuse d'alerte Frances Haugen  qui a poussé l'administration américaine à réagir. 
Le sénateur président de la sous-commission commerce du congrès Richard Blumenthal  a d'ailleurs poussé son réquisitoire de la sorte : “Certaines des grandes entreprises technologiques ont dit: Faites-nous confiance (...) Cela semble être ce que Instagram dit dans votre témoignage. Mais l'autocontrôle dépend de la confiance. La confiance a disparu".
Tandis que la base d'utilisateurs actifs d'Instagram a doublé, celle de Facebook n'a augmenté, quant à elle que de 30 %.

Les analystes de chez e-Marketer prévoient une évolution des revenus de l'application Facebook en augmentation de 18% pour l'année prochaine  à 135,1 milliards de dollars; tandis que la croissance d'Instagram devrait dépasser les 30% à 60,5 milliards de dollars.

La culture du secret pour éviter le démantèlement?

Instagram se retrouve pris sous les tirs croisés de l'alerte "ils savent ce qu'ils font" relayée par Haugen et d'une bonne santé économique qui rend l'opinion publique suspicieuse. Un double feu qui pousse les autorités à la réaction, dont l'interrogation de Mosseri par le Congrès se veut l'illustration.

Plusieurs petites voix analytiques s'élèvent pour expliquer par la discrétion d'Instagram sur ses chiffres d'usages cet automne: la crainte pourrait être pour les dirigeants de Meta que le législateur ne décide de démembrer Meta en différentes entités individuelles. Bien qu'hypothétique, cette action impacterait de plein fouet les grandes ambitions de Zuckerberg pour son Metaverse, univers virtuel numérique dans lequel il prévoit des investissements massifs dans les prochaines années.  

Plus +


Denis Verloes
Chef de projet web et mobile en agence et chez l’annonceur, depuis 2001. Développement de concepts... En savoir plus sur cet auteur

Jeudi 16 Décembre 2021


A lire également
< >

Vendredi 12 Juillet 2024 - 09:00 Samsung Galaxy Buds 3 et Buds 3 Pro


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives



Inscription à la newsletter