Ecran Mobile
Technologies

Huawei revendique 100 000 développeurs pour Harmony OS

Rédigé par Ecran Mobile le Mardi 22 Décembre 2020



Wang Chenglu, Président du département Ingénierie logicielle chez Huawei Consumer Business Group.
Wang Chenglu, Président du département Ingénierie logicielle chez Huawei Consumer Business Group.
Limité dans son usage du service d’exploitation Android par les sanctions de Donald Trump, Huawei accélère le développement d’Harmony, son propre système d’exploitation pour téléphones mobiles.

Le groupe a en effet profité de la HUAWEI Developer Day Beijing 2020 pour dévoiler une version bêta d’Harmony OS, limitée pour le moment aux développeurs chinois, accompagnée de près de 15 000 API permettant d’enrichir son application.

Selon le groupe, plus de 100 000 développeurs ont déjà rejoint la communauté Harmonys OS et une centaine d’éditeurs chinois, parmi lesquels JD.com, China UnionPay, Youku Video et iFlytek,ont déjà porté leur application sur cet environnement logiciel.
« HarmonyOS marque un véritable tournant, car il a redéfini les interactions entre les personnes et les appareils dans tous les aspects du quotidien. Les appareils et les services ne sont plus circonscrits à des situations de vie particulières, les utilisateurs pouvant à présent personnaliser à l’envie le fonctionnement de leurs appareils afin de tenir compte du moindre paramètre. HarmonyOS est sur le point de donner vie à de « super appareils », à même de composer avec des applications plus enrichissantes que jamais, ainsi que de services performants qui changent la vie. » explique Wang Chenglu, Président du département Ingénierie logicielle chez Huawei Consumer Business Group.

En attendant le tournant promis par Huawei, Harmony OS s’inscrit dans une certaine continuité avec Android puisque les smartphones compatibles (Mate 30, P40, etc…) conservent la même interface graphique EMUI 11.

Avec 250 millions de smartphones vendus chaque année, Huawei espère rapidement pouvoir pousser Harmonys OS sur une centaine de millions de smartphones, principalement en Chine. Reste toutefois à convaincre les autres éditeurs chinois (Alibaba, Tencent, TikTok, etc..) d’adopter cet OS national, mais également les grands groupes américains comme Facebook et peut être Google, d’investir sur ce futur concurrent d’iOS et Android…

 

Tags : harmony, huawei


A lire également
< >

Jeudi 14 Janvier 2021 - 18:20 Article n°68656


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus



Entretiens

Recherche



Inscription à la newsletter