Ecran Mobile
Business

Google et Facebook écopent de lourdes amendes de la part de la CNIL

Rédigé par le Jeudi 6 Janvier 2022

Google écope d'une amende de 150 millions d'euros et Facebook d'une amende de 60 millions d'euros. Selon la CNIL, les deux groupes ne permettent pas aux internautes de refuser facilement le dépôt de cookies.



La Cnil, gardienne de la vie privée des Français, a infligé de lourdes amendes de respectivement 150 et 60 millions d'euros à Google et Facebook pour leurs pratiques en matière de « cookies », ces traceurs numériques utilisés notamment pour la publicité ciblée.

L'amende de 150 millions d'euros infligée à Google est un record pour la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), battant une précédente amende de 100 millions d'euros liée aux cookies contre l'entreprise en décembre 2020.
"La CNIL a déterminé que les sites facebook.com, google.fr et (propriété de Google) youtube.com ne permettent pas aux utilisateurs de refuser l'utilisation de cookies aussi simplement que de les accepter", a déclaré l'organisme de réglementation.

La CNIL a précisé que les deux sociétés disposaient de trois mois pour se conformer à ses injonctions sous peine d'une astreinte supplémentaire de 100 000 euros par jour de retard. Il s'agit notamment de l'obligation pour Google et Facebook de fournir aux internautes français des outils plus simples de refus des cookies, afin de garantir leur consentement.

La CNIL a indiqué que si Google et Facebook fournissaient un bouton virtuel pour permettre l'acceptation immédiate des cookies, il n'y avait pas d'équivalent pour les refuser aussi facilement.

 

Tags : facebook, google


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces