Ecran Mobile
Business

Free Basics ne cannibaliserait pas les opérateurs


Selon le patron de l'opérateur TIGO, Free Basics de Facebook ne cannibaliserait pas son métier et pousserait au contraire les mobinautes à souscrire à de véritables abonnements.



Directeur de l'opérateur tanzanien TIGO, Diego Gutierrez a tiré un bilan positif de Free Basics (ex internet.org), l'application permettant aux mobinautes de surfer gratuitement avec leur mobile.

Interrogé par Mobile World Live Diego Gutierrez estime que Free Basics lui aurait permis de devenir leader sur son marché mais que cette application gratuite, qui donne accès à Facebook et quelques services de base, pousserait également les mobinautes tanzaniens à souscrire un véritable forfait.

Très critiqué par les opérateurs qui redoutent d'être cannibalisés par Facebook, Free Basics serait donc plutôt un produit d'appel, notamment pour toucher une frange de consommateurs non bancarisés ou ne disposant pas (encore) de moyens financiers pouvant justifier la souscription à une offre classique.

​Annoncée il y a 18 mois par Mark Zuckerberg lors d'un déplacement au Mobile World Congress de Barcelone, Free Basics (ex Internet.org) avait également suscité une forte polémique en Inde, où le gouvernement estimait que l'offre allait à l'encontre des principes de neutralité du net, en forçant les mobinautes à consulter un seul type de contenus.

Des critiques juridiquement fondées mais qui n'ont toutefois pas empêcher des opérateurs américains ou européens à s'allier avec la jeune pousse Datami, afin d'étudier le lancement d'offres comparables en Amérique Latine ou en Afrique.




A lire également
< >
Rédigé par le Vendredi 12 Août 2016

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives


Inscription à la newsletter




News mobsuccess


Les annonces