EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

Et si le nouveau twitter ne favorisait pas la libre expression?


Je n'en peux plus d'évoquer les avancées de la mise en place de la stratégie de Musk dans le rachat de Twitter. Pourtant, il fait encore l'actualité tech et mobile de ce mardi.

Favorisera-t-il vraiment la liberté d'expression? Faire payer les utilisateurs garantira-t-il la possibilité de "débusquer" l'info de terrain? Mastodon est-il une réelle alternative bienveillante à Twitter? On en parle dans la revue d'Ecran du jour.



Des journalistes chargés, ce n'est jamais une bonne idée.

Nous sommes le 8 novembre. Voici les news tech et mobile que j’ai compilées pour toi ce mardi… Et on commence par Elon Musk qui…

(Bon sang j’ai l’impression de déjà de créer des routines d’informations et j’ai commencé cette revue de presse il y a seulement une semaine).

Mais il est vraiment vrai que les avancées et reculs consécutifs de l’homme aux manettes du réseau jadis présenté comme le vecteur majeur de la liberté d’expression et de la diffusion d’opinions, occupent la majeure partie de la presse techno. Voire plus puisque nombreux sont les quotidiens généralistes à suivre en  quasi direct au rythme de ses twits, la mise en place de la stratégie d’Elon Musk pour rembourser le crédit de 12,5 milliards de dollars engagés auprès des banques pour finaliser son rachat de l’oiseau bleu.

Ainsi si je vous renvoie majoritairement à la veille mis en place sur notre fil twitter, je vous livre tout de même l’intéressante analyse du site anglophone Press Gazette qui évoque le mouvement vers de plus en plus de paiement d’accès à twitter comme une très très mauvaise nouvelle pour la liberté de la presse.

Ainsi, raconte le site, si on peut s’attendre à ce que des médias et des titres de presse soient prêts à payer 8€ de Twitter Blue pour persévérer dans leur diffusion d’articles automatiques dans la timeline Twitter ou accéder aux stats de consultation de leurs contenus certifiés officiels, cela semble totalement moins probable de la part de journalistes en première ligne ou des lanceurs d’alerte sur le terrain, qui pourtant font une grande partie de la valeur actuel du contenu consultable sur Twitter. Et qui faisait de twitter jusqu'au rachat, le seul réseau social qui peut leur servir de diffuseur.

Press Gazette,, et ceci me semble une pertinente analyse,  parle d’un véritable renversement du mode de fonctionnement de Twitter, où celui qui crée la valeur informationnelle du réseau va être obligé de payer pour l’utiliser quand ce devrait être à fortiori plutôt uniquement le rôle de celui qui en tire profit éventuel (annonceur, propriétaire...)

Faire pression sur un seul homme c'est le destin que Twitter s'est choisi.

Le magazine Wire applique la même logique de pensée mais au versant économique. Le magazine américain pointe que le passage de l’actionnariat multiple à "jouet d’un seul homme aux manettes", rend soudainement le réseau beaucoup plus sujet aux pressions économiques effectuées par des états ou des entités industrielles et des lobbys ayant intérêt à faire pression sur la liberté d’expression dont jouissent les créateurs de contenu qui font vivre le réseau social.

Ainsi pour le magazine qui cite le cas d’un procès défendu en justice par Twitter en extrême orient, il devient beaucoup plus facile à l'avenir pour un état de monnayer des faveurs business à Musk, notamment dans le cadre de ses autres activités économiques (Tesla, Space X...) , contre des facilitations d’accès aux coordonnées de dissidents, ou contre des suppressions de compte etc.

Tandis que les équipes de Twitter se cachaient précédemment derrière la difficile décision unanime des actionnaires avant de pouvoir accéder à ce genre de demandes. 

Mais peut-être le réseau sera-t-il plus simplement coloré par les prises de position politique de son propriétaire? Après des années de silence sur le choix du vote des Américains, Musk s'est exprimé via Twitter ce week-end, dans la course aux mid terms, en faveur des républicains. Doit-on séparer l'homme de son entreprise? Ou peut-on considérer que Twitter endosse une partie des opinions de celui qui le possède désormais?

 

J'ai pas trop aimé ta parodie : je te ban

Le magazine Forbes, en français revient quant à lui sur l’anecdote pas forcément si anecdotique que ça, à la lecture de ce qui précède, de la décision de Musk de bannir de récents humoristes, pourtant abonnés à Twitter Blue, pour ce qu’ils avaient décidés d’usurper, le nom et la photo de profil d’Elon Musk tout en restant affublés de la certification pour laquelle ils paient désormais 7 dollars 99 centimes.

(A noter que la certification prendra bientôt une autre forme visuelle que le badge bleu historiquement reconnu, au profit de la mention "compte officiel" sous le nom de l'auteur)

Cette action humoristique a déclenché l’ire du magnat sud africain, qui a décrété aussitôt d'un commun accord avec lui même, d'édicter une nouvelle règle interdisant ce genre de parodie dès l’instant où l’auteur écrivant depuis un compte certifié ne s’est pas identifié d’abord comme titulaire du compte parodique. Flippant. 

Enfin vous êtes nombreux, c’est faux, à vous être interrogés sur le destin de la chef de produit Esther Crawford que je vous montrais dans un twit remonté par un de ses collègues, en train de dormir dans son sac de couchage chez Twitter, pour soutenir la cadence demandée par Musk depuis le rachat de l’entreprise.

Sache, lecteur inquiet, qu’elle a conservé son poste au sein de twitter dans la vague de licenciements de la fin de la semaine dernière.

Fomorphologie

Notre morphologie est-elle en train de changer à cause de notre usage des technologies liées au mobile? C’est la question que pose un article de 20 minutes. On a longtemps pensé que la position tête baissée commune à la consultation compulsive de nos mobiles serait la cause majeure d’une modification de notre morphologie liée au portable… Il faudrait en fait plutôt chercher du côté des tendons du pouce, d’après le quotidien gratuit.

Grosmamouth n'était pas que un bisounours gentil

Et si nous sommes nombreux à avoir réactivé nos comptes Mastodon pour parer à toute éventualité twitterienne ces derniers jours… Un article sans concession de Numerama, nous explique pourquoi si tu cherches un “autre twitter” mais idéal, le fonctionnement et le mode de modération de cet outil décentralisé n’est cependant pas un épisode bisounours ou Grosmamouth viendrait lutter à coup de soleil et de câlins contre Grospiaf le vilain milliardaire. Un article très juste qui a le mérite de montrer où vous mettez les pieds en rejoignant cette alternative que je continue quant à moi à espérer devenir une réelle alternative à Twitter.

Des créas planifiées dans insta

Une information en bref mais qui ravira les community managers que tu caches dans tes entrailles, LesInternets…

Ca y est instagram permet enfin aux créateurs qui souhaitaient planifier des publications au cours de la semaine, de le faire.

Ainsi le youtubeur Michou qui s’excusait hier en story instagram de s’être endormi dans le train au lieu de poster le contenu promis se retrouve exaucé. Un article à lire dans Engadget. 

Des postes de secours numériques à la Croix-Rouge

Et pour finir je te parle de l’initiative de la Croix-Rouge, relayée par Le monde informatique, qui imagine créer une sorte de drapeau, un emblème numérique que l’on pourrait afficher sur certains sites web garantis par la Croix-Rouge, qui tendraient à informer les hackers ou cyberguerriers que en s'en prenant audit site ils portent atteinte à des entités qui dépendent dans le monde réel à des hôpitaux, ou de zones et d’actions dépendant du secours à personne notamment en temps de guerre, ainsi qu'à la Convention de  Genève.

Plusieurs technologies sont imaginées pour taguer de cette emblème les sites en question: d’un manifeste, à une signature dans la blockchain, mais qui démontre en tous cas que le numérique connecté a désormais des enjeux qui tiennent à la survie de l'humain en temps de guerre et à la sauvegarde des blessés par le conflit.

Voilà c’est environ tout pour aujourd’hui
Tu aimes ce que tu viens d’entendre ou de regarder ? Reviens souvent sur notre site internet,

Abonne-toi à notre fil twitter, pour ne rien rater des actus que je pointe pour @Ecramobilefr
Retrouve nos vidéos sur la chaîne Youtube d'Ecran Mobile

Ecoute l'actualité du jour en cherchant EcranMobile ou "l'effarouchement des étourneaux" sur ta plateforme de podcast préférée. 

Et si l'idée te traverse de soutenir cette initiative tout en discutant des actualités du jour ou des liens que tu as toi-même repéré dans l'actualité mobile et médias digitaux  n'hésite pas à grossir la communauté discord d'Ecranmobile.

Bref : tu lâches des pouces, tu envoies des likes et du love partout où tu c’est légal de le faire…. 

Porte-toi bien LesInternets.

Link liste


Denis Verloes
Chef de projet web et mobile en agence et chez l’annonceur, depuis 2001. Développement de concepts... En savoir plus sur cet auteur

Mardi 8 Novembre 2022


A lire également
< >

Vendredi 12 Juillet 2024 - 09:00 Samsung Galaxy Buds 3 et Buds 3 Pro

Jeudi 11 Juillet 2024 - 19:15 Samsung dévoile le Galaxy Z Flip 6


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives



Inscription à la newsletter