Ecran Mobile
Technologies

Comment Harmony va semer la zizanie parmi les OS Mobiles

Rédigé par le Mercredi 6 Janvier 2021

Retrouvez la chronique Mobile Business de Jérôme Bouteiller, pour l'émission Mobile Tech de Delphine Sabattier, sur BSMART



 

👩🏻‍🦰 Bonjour Jérôme et bonne année. Vous êtes le fondateur d’EcranMobile.fr et pour cette première chronique de l’année, vous avez souhaité nous parler d’Harmony OS, un nouveau système d’exploitation chinois qui pourrait semer la zizanie sur le marché des smartphones.

 

🧔🏻Bonjour Delphine et bonne année également. Effectivement, autant le marché des systèmes d’exploitations pour ordinateurs est longtemps resté monopolistique, avec un Windows de Microsoft, qui a représenté jusqu’à 90% de parts de marché, autant le marché des systèmes d’exploitations pour mobile est nettement plus dynamique.

 

Dans les années 2000 par exemple, ce marché était dominé par Symbian, le système d’exploitation européen des premiers smartphones Ericsson ou Nokia, mais également par Windows Mobile de Microsoft, Palm OS ou encore Blackberry OS. 

 

👩🏻‍🦰 Des systèmes d’exploitations qui ont tous disparu !

 

🧔🏻Oui, Tous ces systèmes d’exploitations mobiles de première génération ont été balayé en quelques années par l’arrivée d’une seconde génération de logiciels à la fin des années 2000.

 

C’était d’abord iOS, le système d’exploitation de l’iPhone, lancé en 2007 par Apple, et qui a révolutionné le segment des smartphones, avec son interface graphique, sa technologie multitouch, et ses nombreuses applications téléchargeables depuis un store.

 

Ce fut ensuite Android de Google, lancé dès 2008 avec sensiblement les mêmes avancées technologiques qu’iOS, mais avec un avantage décisif : n’importe quel constructeur peut l’adopter, et contrairement à ses concurrents de l’époque, il était entièrement gratuit.

 

👩🏻‍🦰 Quelles sont leurs parts de marché aujourd’hui?

 

🧔🏻En une décennie, Android est devenu le « Windows du téléphone » avec un part de marché mondiale évaluée par StatCounter à plus de 85% contre environ 15% pour son concurrent iOS.

 

En France, une étude de l’ARCEP était plus nuancée puisqu’elle attribuait à Android environ 75% de parts de marché contre 25% à iOS.

 

Windows Mobile, Palm OS, Bada ou encore Blackberry OS ont disparu en quelques années, et on peut parler de duopole pour les logiciels d’Apple et Google.

 

 

👩🏻‍🦰 Une duopole remis en cause par la Chine avec Harmony OS ?

 

🧔🏻Oui, suite aux sanctions de Donal Trump contre Huawei, le groupe chinois a eu l’interdiction de déployer les services Google comme Maps, Gmail ou Youtube sur ses smartphones Android, ce qui les a rendu beaucoup moins attractifs auprès des consommateurs.

 

Mais Huawei a retenu la leçon et veut désormais son propre système d’exploitation, un OS « souverain », afin de ne pas dépendre d’Android, de Google et s’exposer à d’éventuelles sanctions américaines.

 

Le groupe avait lancé l’année une première version d’un système d’exploitation mobile, Harmony 1.0, prétendument limité aux objets connectés et aux téléviseurs, et a dévoilé plus récemment une seconde version Harmony OS 2.0, dédiée en priorité aux smartphones, et présentant exactement la même interface graphique que ses actuels smartphones Android : EMUI 11.

 

👩🏻‍🦰 Les développeurs sont-ils intéressés ?

 

🧔🏻Oui, selon le groupe Huawei, plus de 100 000 développeurs sont déjà inscrits à sa plate-forme de développement, où il peuvent accéder à plus de 15 000 outils informatiques - les SDK - afin de construire leur application.

 

Une centaine d’éditeurs chinois, parmi lesquels JD.com, China UnionPay, Youku Video et iFlytek, ont déjà porté leur application sur cet environnement logiciel.

 

Pour ce lancement, on notera toutefois l’absence de géants chinois tels que Alibaba, Tencent ou TikoTok, mais également celle de grands éditeurs américains, à commencer par Google, dont les applications sont pourtant présentes sur iOS.

 

👩🏻‍🦰 Et les consommateurs seront-ils au rendez vous ?

 

🧔🏻C’est la grande inconnue puisque les smartphones Harmony devraient être lancés en Avril, mais le groupe Huawei est très ambitieux puisqu’il espère écouler plus de 100 millions de smartphones Harmony dès la première année, principalement en Asie et en Chine, où le groupe et historiquement très puissant.

 

Et si ce volume est atteint, cela permettra à Huawei de briser le duopole de Google et Apple sur le marché des smartphones, mais également de battre les américains sur leur pré-carré : le logiciel.

 

Un exemple sans doute à suivre pour les Européens, qui se plaignent des abus de position dominante des américains, mais qui, faute d’avoir défendu Symbian ou Nokia, n’ont plus aucune alternative technologique crédible sur ce marché stratégique.

En replay sur https://www.bsmart.fr/video/2592-smart-tech-emission-05-janvier-2021



Tags : harmony, huawei


A lire également
< >

Mercredi 22 Septembre 2021 - 09:07 Quel est le sort de Honor aux États-Unis ?


Nouveau commentaire :
Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives







Les annonces