EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

Carrefour lance les listes de Noël sur WhatsApp


Déjà pionnier du catalogue virtuel sur WhatsApp, Carrefour lance une « liste au Père Noël » permettant de sélectionner des produits sans pour autant pouvoir les payer au sein de l’application.



En attendant le Metaverse, l’innovation se poursuit au sein des « Super App ». Déjà pionnier du catalogue virtuel sur WhatsApp et Messenger, avec plus d’un million de téléchargements, l'enseigne Carrefour s’est à nouveau associée à Alcmeon pour lancer une « liste au Père Noël » permettant de sélectionner des produits directement au sein de l’application.
« On est très fiers de cette innovation, qui vient enrichir le service "Catalogues promotionnels" que nous opérons pour nos clients retailers sur Messenger, WhatsApp et prochainement sur Instagram Direct. » nous précise Charles Doxuan CMO & Chief Evangelist d'Alcmeon.
Déjà disponible dans certains pays comme l’inde, cette fonctionnalité est une nouveauté en France et permet à Carrefour de mettre en avant 4 rayons : les jouets (25 produits), le gaming (28 produits), la high-tech (19 produits) ou encore l’électroménager (22 articles).
 
Si le consommateur peut effectivement mettre les produits « au panier », il n’a toutefois pas la possibilité de les payer au sein de l’application et est renvoyé vers le site Carrefour.fr pour finaliser la transaction.
 
«  La volonté de Carrefour d’être le premier à vendre sur Whatsapp en profitant de la période des fêtes explique certainement le côté perfectible de l’initiative. A l’instar des mentions comme « Envoyer à l’entreprise » (à cliquer pour valider la commande) qui démontre une personnalisation limitée de l’interface de la messagerie. Nul doute que cette liste du Père Noël Carrefour marque le début d’une nouvelle ère du e-commerce français… A suivre sur WhatsApp ou d’autres messageries. » commente Olivier Dauvers, expert de la grande distribution.
 
Avec 2 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde dont 35 millions en France, WhatsApp s’affiche en tout cas comme une véritable « Super App », capable de concilier conversation et commerce, au même titre que l’application chinoise WeChat.
 
Des « Super App » qui pourraient d’ailleurs faire de l’ombre au web, apparu il y a 30 ans, ou aux applications natives, nées il y a 15 ans, et sans doute incarner l’idée d’un "Web 3.0 » à plus grande échelle qu’un hypothétique metaverse…


Jérôme Bouteiller
Fondateur d'Ecran Mobile, Prof de Marketing Mobile, consultant éditorial En savoir plus sur cet auteur

Mercredi 7 Décembre 2022
Lu 1455 fois


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives



Inscription à la newsletter