EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

Apple s'apprêterait à autoriser le sideloading sur l'iPhone et sur l'iPad


Sous la pression des régulateurs européens, Apple pourrait prochainement autoriser le téléchargement d’applications sur iPhone et iPad, sans passer par son propre App Store.



La citadelle Apple est-elle en train de céder ? Selon Bloomberg, Apple serait sur le point d’autoriser le « side loading » c’est à dire le téléchargement d’applications sur iPhone et iPad, sans passer par son propre App Store.
 
«  Apple Inc. se prépare à autoriser les magasins d'applications alternatifs sur ses iPhones et iPads, dans le cadre d'une refonte radicale visant à se conformer aux exigences strictes de l'Union européenne à venir en 2024. » écrit ainsi Mark Gurman. 
 
Depuis la création de l’App Store en 2008, Apple exerce un monopole de fait sur la distribution des applications tout en s’octroyant une commission pouvant atteindre 30% sur les abonnements. Si cette situation a successivement été dénoncée par de grandes applications comme Fortnite ou Spotify ou Deezer, c’est apparemment un futur texte européen qui pourrait faire plier Apple.
 
En 2024 entrera en effet en vigueur le DMA, Digital Market Act, qui devrait lourdement sanctionner les grandes platesformes qui abusent d’une position dominante. Apple n’aurait donc pas d’autre choix que d’assouplir sa politique et de s’aligner sur les pratiques déjà en en cours sur Android ou sur … Mac OS.
 
Une ouverture qui ne devrait donc pas intervenir avant plusieurs mois, mais qui pourrait également ouvrir la voie à d’autres concessions comme dans l’univers du Messaging, où Apple refuse pour le moment toute intéropérabilité avec le standard RCS de Google, ou le portage de iMessage… sur Android. 
 

Jérôme Bouteiller
Pionnier de la presse en ligne avec le lancement de NetEconomie.fr en 1999, Jérôme Bouteiller est... En savoir plus sur cet auteur


Tags : App Store, apple, DMA
Mercredi 14 Décembre 2022


A lire également
< >

Vendredi 16 Février 2024 - 11:00 Orange affiche des résultats en hausse

Jeudi 15 Février 2024 - 08:45 ​Le taux de conversion in-App atteint 5,6%


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives



Inscription à la newsletter