Ecran Mobile
Technologies

Alibaba progresse dans le portage d’Android sur architecture RISC-V

Rédigé par le Lundi 9 Mai 2022

Limités par les Etats-Unis dans leur utilisation des processeurs ARM, les chinois progressent sur l’utilisation de processeurs RISC-V.



Limités par les Etats-Unis dans leur utilisation des processeurs ARM avec notamment les sanctions de Donald Trump contre le groupe Huawei, les chinois progressent par contre à grande vitesse sur l’utilisation de processeurs RISC-V.

Alibaba Cloud, la branche data intelligence et technologie numérique d'Alibaba Group, annonce des avancées dans le portage des fonctions basiques d'Android sur le jeu d'instruction de RISC-V. 
«  Cela prouve la faisabilité de l'utilisation des appareils Android basés sur RISC-V dans des scénarios allant des multimédias au signal processing à l'interconnexion des appareils et l'intelligence artificielle. » explique la société.

L'année dernière, la société a annoncé qu'elle avait réussi à porter des fonctions de base comme la navigation sur chrome dans Android 10. Depuis l'essai initial de portage, des efforts supplémentaires ont été réalisés pour refaire l'ingénierie précédente sur Android 12 afin de permettre aux modules des fournisseurs tiers de faciliter de nouvelles fonctions, notamment la lecture audio et vidéo, le WiFi et le Bluetooth, ainsi que le fonctionnement de l'appareil photo. 

Pour faciliter la mise en place de ces nouvelles fonctions, Alibaba Cloud a également activé davantage d'améliorations au niveau du système, telles que des ensembles d'outils de base, des bibliothèques tierces et un ensemble de support de carte SoC sur RISC-V, améliorant ainsi la robustesse de l'écosystème RISC-V lorsqu'il fonctionne sur la pile logicielle Android. 

En outre, Alibaba Cloud a testé avec succès les modèles TensorFlow Lite sur RISC-V, prenant en charge des fonctions d'IA telles que la classification d'images et de sons et la reconnaissance optique de caractères (OCR), un développement qui contribue à accélérer l'incorporation de RISC-V dans les appareils intelligents.
«  La prise en charge d'Android12, des modules des fournisseurs et du cadre AI sur les appareils basés sur RISC-V est une autre étape importante que nous avons franchie. Nous sommes impatients de continuer à contribuer à la communauté RISC-V avec notre technologie et nos ressources avancées, et d'encourager davantage d'innovation dans la communauté avec les développeurs mondiaux. » , a déclaré Jianyi Meng, Principal Director chez Alibaba. 

Testés sur le cloud d’Alibaba, ces innovations pourraient bien entendu être exploitées sur une nouvelle génération de serveurs RISC-V.

Mais l’ambition d’Alibaba et plus globalement de la Chine, et de pouvoir lancer d’ici quelques années des smartphones indépendants de toute technologie de propriété intellectuelle américaine. Outre les processeurs RISC-V, on peut par exemple mentionner Harmony OS, le système d’exploitation de Huawei, destiné à remplacer Android.

Tags : Alibaba, RISC-V


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces