Ecran Mobile
Technologies

225 millions d’euros d’amende pour Whatsapp !

Rédigé par le Vendredi 3 Septembre 2021

WhatsApp s'est vu infliger une amende de 225 millions d'euros pour avoir enfreint la législation européenne sur la protection des données personnelles.



A l'issue d'une longue enquête, l'autorité irlandaise de protection des données (DPC) a infligé une amende de 225 millions d'euros à WhatsApp, et imposé également un blâme à cette filiale de Facebook, la pressant de se mettre en conformité. Le régulateur irlandais supervise Facebook pour le compte de l'UE, puisque l'entreprise a son siège régional dans ce pays.

Un porte-parole de WhatsApp a dénoncé jeudi "des sanctions tout à fait disproportionnées",« Whatsapp est engagé dans la fourniture d’un service sécurisé et privé. Nous avons travaillé pour assurer que l’information que nous donnons est transparente et complète et nous continuerons de le faire », a-t-il ajouté.

L'enquête démarrée en 2018 portait sur le respect par WhatsApp de ses obligations de transparence en vertu des règles européennes sur la protection des données (RGPD), notamment "sur le traitement des informations entre WhatsApp et d'autres compagnies de Facebook". 

La fédération européenne de défense des consommateurs précise avoir déposé une plainte distincte contre Whatsapp, à qui elle reproche d’avoir « exercé des pressions injustes » sur les utilisateurs pour qu’ils acceptent les récentes modifications des conditions d’utilisation de la messagerie.

Les plaintes se multiplient contre Facebook et les géants du numérique en Europe, même si l’autorité irlandaise est accusée par les activistes d’être trop complaisante et de traîner les pieds, car Dublin bénéfice des recettes fiscales provenant de beaucoup de multinationales ayant leur siège européen dans le pays.
 

Tags : whatsapp


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives







Les annonces