Ecran Mobile
Revue de web

Drive to Store : le display mobile privilégié par 53% des retailers

Rédigé par Jerome BOUTEILLER le Vendredi 1 Octobre 2021



Selon le Baromètre Retail Insights by S4M, 77% des retailers déclarent qu’ils vont augmenter la part du drive-to-store dans leurs investissements publicitaires. 

L’article Drive to Store : le display mobile privilégié par 53% des retailers est apparu en premier sur MMAF.

Après avoir révélé en juin les 15 tendances du drive-to-store, S4M présente aujourd’hui le deuxième volet de son Baromètre, comprenant cette fois des éléments quanti.
Plus de 50 distributeurs, représentant les enseignes les plus importantes en France, ont été interrogés sur leur perception des enjeux principaux du secteur, leur vision de l’avenir du retail ou encore leurs pratiques pour faire venir les clients en magasins. Enseignements.
Le marché de la distribution reprend confiance
Après une année particulièrement difficile marquée par des fermetures successives dues aux différents confinements et un trafic en magasin perturbé par la crise sanitaire, les résultats de l’étude révèlent que le secteur de la distribution reste néanmoins confiant. Seuls 5% des enseignes interrogées envisagent la fermeture de points de vente et 37% envisagent même d’en ouvrir de nouveaux dans l’année qui vient. Pour 58% des répondants, aucun changement n’est envisagé.
Les priorités des retailers pour un ciblage efficace
La notion démographique est au 2ème rang des informations prioritaires lors de la mise en place d’actions de ciblage, cela confirme la volonté des annonceurs de toucher la cible au bon endroit. Les positions 1 sur les informations de consommation et 3 sur les centres d’intérêts confirment la volonté d’adresser le bon message avec les bonnes offres. On note que la notion de revenus est en 4ème position.
Le ciblage : levier principal pour faire venir les clients en magasins
Très largement plébiscité par les répondants, un bon ciblage est le levier privilégié des enseignes interrogées pour booster leur trafic en magasins (64%), loin devant la visibilité (19%) et des formats impactants (14%).
Et pour mesurer l’efficacité de leurs actions, trois KPI sont privilégiés : les ventes (74%), les visites (70%) et la visibilité (30%).
Autre élément fondamental pour les enseignes : s’assurer que leurs campagnes soient vues par de vrais internautes, pas seulement chargées (pour 51% des répondants).
La réflexion autour de l’impact écologique des publicités des marques est en marche. En effet, 1 répondant sur 2 y réfléchit et 3 sur 10 déclare être déjà dans ce cas. Seulement 19% estiment avoir d’autres priorités pour le moment.
67% des répondants se tourneraient vers un acteur omnicanal expert de l’ensemble des leviers drive-to-store dans le cadre de ses campagnes et 33% se tourneraient vers plusieurs acteurs experts dans leur propre domaine.
L’impact du covid et quelle stratégie pour l’après ? 
Pour 37% des interrogés, les campagnes au niveau local ont été renforcées pendant la COVID. 29% ont renforcé le local mais aussi le national et pour 24%, rien n’a changé. Cela confirme que les marques ont bien intégré la tendance sur le retour au local par le consommateur. Seulement 11% ont renforcé le national.
Une augmentation significative des investissements drive-to-store
77% des répondants déclarent qu’ils vont augmenter post-covid la part du drive-to-store dans leurs investissements publicitaires. Le levier display mobile sera privilégié par les 56% des répondants qui déclarent qu’ils vont changer leur stratégie. Suivi de l’audio programmatique et le SMS. Display et PQR arrivent juste après, suivis de la radio et de l’emailing.
La crise qui a percuté de plein fouet le secteur du retail dès mars 2020 se révèle finalement le catalyseur d’une nouvelle dynamique pour ce marché qui a su se montrer souple et innovant pour faire face à cette situation inédite. Le drive-to-store, enfin, apparait comme un élément essentiel au maintien et au développement du business des acteurs du retail, qui pour la plupart, envisagent d’augmenter leur budget alloué à cette approche qui a prouvé son efficacité.
« Le retail est au cœur d’une double révolution digitale et sociétale. En quelques mois, la digitalisation a profondément transformé les parcours clients. La pandémie a obligé le retail à accélérer sa transformation, à être plus agile dans ses business models et à repenser la chaîne logistique. La technologie digitale s’immisce de plus en plus dans le new retail, permettant une (re)création des expériences de shopping online et offline. Aujourd’hui, les entreprises sont sommées de s’engager pour un monde meilleur afin de renouer avec la confiance du consommateur. Cette révolution du retail redessine les contours d’une consommation désirable. Il ressort de notre baromètre que les retailers sont confiants et envisagent d’ouvrir de nouveaux points de vente. Le drive-to-store s’est révélé particulièrement efficace et continue d’être plébiscité par les retailers français. » explique Sandrine Préfaut, Managing Director France de S4M.

L’article Drive to Store : le display mobile privilégié par 53% des retailers est apparu en premier sur MMAF.



Source : https://www.mobilemarketing.fr/drive-to-store-le-d...


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces