EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

97 % des CIO américains considèrent la cybersécurité comme une menace majeure pour leur organisation


97 % des CIO basés aux États-Unis et interrogés dans le cadre d’une enquête, ont exprimé de sérieuses préoccupations concernant au moins une menace en cybersécurité.



Selon une nouvelle étude publiée par Opengear, une société de Digi International (NASDAQ, DGII, www.digi.com) et fournisseur de solutions de gestion intelligentes et hors bande sécurisées 97 % des CIO basés aux États-Unis et interrogés dans le cadre d’une enquête, ont exprimé de sérieuses préoccupations concernant au moins une menace en cybersécurité. 

Cette enquête approfondie a inclus les réponses de 502 CIO et 510 ingénieurs réseau aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Australie. Les principales préoccupations en matière de cybersécurité mises en évidence dans la recherche comprenaient les logiciels malveillants (42 %), le spam et le phishing (34 %), l'ingénierie sociale (31 %) et les menaces internes (30 %). De manière remarquable, les logiciels malveillants ont également émergé comme une menace significative pour 42 % des ingénieurs réseau interrogés.

Alors que seuls 23 % des CIO américains ont signalé les attaques par déni de service (DDoS) comme une menace, 38 % des ingénieurs réseau ont signalé un niveau de préoccupation plus élevé pour ce type spécifique d'attaque, probablement en raison de leur proximité avec le réseau. En plus de ces préoccupations, les ingénieurs américains ont déclaré que des investissements insuffisants augmentent le risque de cyberattaques et/ou de temps d'arrêt (59 %). Cela suggère que le manque de budget consacré aux mises à jour logicielles et aux mises à niveau réseau, par exemple, rend les organisations plus vulnérables aux attaques et a le potentiel d'affecter la continuité des activités, ce qui est une véritable priorité pour 97 % des CIO aux États-Unis et 88 % des CIO dans le monde.
« La pénurie de compétences et le manque d'investissement dans les réseaux sont deux facteurs qui ont encouragé les cybercriminels à attaquer les entreprises. », a déclaré Gary Marks, président d'Opengear. « Les solutions hors bande intelligentes permettent aux organisations de gérer en permanence leurs réseaux depuis des sites locaux et distants, même en cas de panne. Les ingénieurs réseau peuvent prendre des décisions plus intelligentes en temps réel pour obtenir une résilience réseau constante et une visibilité inégalée, avec des fonctionnalités de sécurité et de cryptage garantissant que les politiques de gestion restent continuellement appliquées. »

Des investissements technologiques continus sont essentiels pour permettre aux ingénieurs de protéger les réseaux lors de cyberattaques. Les dernières recherches mettent en évidence une tendance inquiétante, indiquant que 27 % des ingénieurs réseau aux États-Unis envisagent activement de quitter leur poste actuel en raison d'un financement insuffisant - un contraste alarmant avec la moyenne mondiale de 21 %.


Mardi 28 Novembre 2023


A lire également
< >

Vendredi 16 Février 2024 - 11:00 Orange affiche des résultats en hausse


Nouveau commentaire :
Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives



Inscription à la newsletter