Ecran Mobile
Entretiens

​Baptiste Michel, BAM : « Google accélère également sur la diversification de ses produits Pixel »

Rédigé par le Lundi 16 Mai 2022

CEO et co-fondateur de BAM, Baptiste Michel revient sur les grandes annonces du dernier Google I/O



Quelles seront les grandes innovations d’Android 13 et Google I/O ?

BM - Les 11 et 12 mai se tenait la très attendue conférence Google I/O. Pendant ces deux jours, de nombreuses nouveautés ont été annoncées. Celle que je retiens côté Google c’est notamment le lancement de la Pixel Watch et de la Pixel Tablet. Google accélère également sur la diversification de ses produits Pixel pour concurrencer Apple. Cela va être très intéressant à suivre ! 
 
Côté Android 13, 3 innovations ont retenu mon attention : L'accent a été mis sur les grands écrans avec les tablettes et les smartphones pliants. Google va mettre à jour une vingtaine d’applications pour prendre en charge les grands écrans. Android 13 intègre le protocole domotique Matter, déjà partagé par Apple, Google et Amazon notamment. C’est un pas de plus dans la direction de la “maison connectée” car cela signifie que les produits que vous achetez pourront être ajoutés facilement à Google Home, sans application spéciale.

Il va enfin être possible de solliciter Google Assistant sans dire de mot-clé. Seul le Google Nest Hub Max est pour l’instant concerné. Quand vous le regarderez (il a une caméra), il déclenchera l’enregistrement vocal. On pourra lui demander des choses sans dire « OK Google ». Seul hic : cette nouveauté est d’abord réservée à l’anglais.
 
Si Android reste leader, comment peut on expliquer sa brutale baisse de part de marché ?

BM - Je vois deux raisons principales :  
La commercialisation de l’iPhone SE. Cela joue un grand rôle dans ce phénomène. En effet, en offrant une porte d’entrée dans le monde d’Apple à moindre prix par rapport aux iPhones standards, ces derniers ont su conquérir un public jusqu’ici réfractaire à la transition.

Les récentes actualités. Entre la pandémie mondiale, les difficultés de la chaîne d'approvisionnement et l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les expéditions de smartphones ont considérablement diminué. En conséquence, tous les grands fabricants d'Android ont été touchés, certains de manière significative. Samsung, lui, a aussi bien géré la situation qu’Apple
 
Estimez-vous qu’iOS reste la référence en termes d’expérience utilisateur ?

BM - Oui, même si beaucoup me contrediront. L’intégration de l’écosystème iOS reste le plus abouti aujourd’hui. Par ailleurs il n’y a pas de surcouche constructeur comme sur android et moins d’hétérogénéité dans la performance des smartphones.
 
Les textes européens comme le DMA et le DSA pourraient ils encore rebattre les cartes sur le marché des OS mobiles ?
 
BM - Je ne pense pas que cela rebatte les cartes. En revanche, cela va obliger Apple à permettre le téléchargement des apps sur les autres stores, ce qui pourrait nuire à l’expérience utilisateur d’iOS (qui est aujourd’hui une force).
 
A l’instar du marché chinois, la bataille se déplace t-elle sur le terrain des « Super Apps » qui captent la majorité de notre temps d’écran mobile ?

BM - Non je ne pense pas non plus, sauf peut-être dans les Fintechs. Aujourd’hui PayPal et Revolut permettent déjà aux utilisateurs d’acheter des vêtements ou produits pharmaceutiques, ou de réserver un taxi ou un vol par exemple. 


Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces