EcranMobile.fr : l'actualité du marketing mobile

L’IA Generative peut-elle rendre nos smartphones encore plus smarts ?


Retrouvez la chronique Mobile Business de Jérôme Bouteiller dans l'émission Smart Tech de Delphine Sabattier



 
DS1 - C’est l’heure de notre chronique Mobile Business avec Jérôme Bouteiller, fondateur d’EcranMobile.fr, qui a décidé de nous expliquer ce mois ci comment l’IA Générative pourrait révolutionner le marché des smartphones en les rendant toujours plus intelligents … 

Bonjour Delphine ! En effet, 30 ans après la création du IBM Simon, premier terminal à marier un téléphone et un assistant personnel, 15 ans après l’iPhone, qui a démocratisé l’écran tactile et les applications, le marché du «smartphone » s’apprête sans doute à vivre une nouvelle révolution grâce à la démocratisation de l’IA Générative.

Depuis 18 mois et le succès d’Open AI avec ChatGPT, nous sommes nombreux à pouvoir tester des outils d’IA Générative dans le cloud, pour produire facilement des textes, des images voire des vidéos.

Mais l’un des enjeux des prochaines années, c’est également de pouvoir disposer de cette technologie directement dans nos smartphones, sans avoir besoin de se connecter au cloud.

DS2 - Est-ce que cette IA Générative embarquée sera aussi puissante que celle disponible dans le cloud ?

Cela reste des LLM, des "grands modèles de langage", mais les versions mobiles seront effectivement un peu plus compactes que les modèles pour le cloud.

Par exemple pour Llama 3 de Meta, la version embarquée devrait disposer de 8 milliards de paramètres contre plus de 400 milliards pour la version cloud.

Qu'il s'agisse de Gemma 7B chez Anthropic, de Haiku chez Claude 3, ces LLM mobiles, également appelés "Small Langage models" (SLM) ont tendance à se multiplier.

DS3 - Microsoft vient d’ailleurs de lancer son propre SLM : Phi-3 Mini

Oui Microsoft entend également s’imposer dans cette bataille de l’intelligence artificielle avec ses propres technologies Phi-3.
La version la plus compacte, Phi-3 mini, annonce ainsi 3,8 milliards de paramètres, ce qui la rendrait 2 fois plus compactes que celle de Meta.

Elle serait capable de fonctionner sur un iPhone 14 Pro, un modèle lancé il y a déjà 18 mois, et rivaliserait avec Chat GPT 3,5, lancé dans le cloud par Open AI en 2023.

DS4 - Mais concrètement, quels sont leurs avantages de ces SLM ? Ces petites LLM ?

Le premier avantage, c'est que l'IA est exécutée localement, en exploitant la mémoire et le processeur du smartphone. Pas besoin de se connecter à un serveur ou d'avoir une bonne connexion à internet. Cela peut fonctionner immédiatement offline.

Le second avantage, c'est que cette IA pourra facilement accéder aux données de notre téléphone : notre agenda, nos messages, nos photos, afin de pouvoir nous proposer des réponses personnalisées, et non standard comme sur le cloud.

Et enfin le dernier avantage, et non des moindres, c'est la confidentialité. Rien ne transite dans le cloud. Ce que créé l'IA sur votre smartphone reste sur votre smartphone.

DS5- Comme à Las Vegas ! Et quels seraient les usages ?

Ils sont multiples. L'IA générative peut déjà nous aider à écrire un texte, à la corriger, à la rallonger, à la raccourcir ou à le traduire. Cela peut être très pratique pour travailler ou quand on fait du tourisme à l'étranger.

Dans le domaine de l'imagerie, on peut également anticiper beaucoup d'outils pour améliorer nos photos, faire disparaitre les défauts, un objet en arrière plan, réduire le flou, etc.. 

On pourra également bénéficier de l'IA Générative pour créer des images ou des vidéos, et illustrer ou enrichir une conversation avec nos amis. 

Enfin cette IA Générative locale, c'est une opportunité pour relancer l'engouement pour les assistants personnels, apparus il y a déjà plus de 13 ans, avec Siri, sur l'iPhone 4S, afin qu'ils rendent nos smartphones encore plus intelligents.

DS6 - Tous les grands constructeurs misent sur l'IA embarquée ?

Oui et il y a eu déjà pas mal d'annonces ces derniers mois. On peut citer Google avec sa gamme de smartphones Pixel 8, Samsung avec le Galaxy S24, Motorola avec le Edge 50.

Meta a également frappé fort en annonçant le lancement de Meta AI, qui s'appuie sur les processeurs qualcomm, et qui fonctionnera dans l'ensemble de ses applications : WhatsApp, Messenger, Instagram ou Facebook, ainsi que dans des casques de réalité virtuelle.

Et on attend également les annonces d'Apple lors de la prochaine WWDC, qui devrait également miser sur l'IA Gen embarquée dans iOS 18 et sa future gamme iPhone avec la promesse de concilier   intelligence artificielle et confidentialité.

DS7 - Les consommateurs répondent présents ?

Selon une étude réalisée par Talan, le nombre d'utilisateurs de l'IA Générative aurait augmenté de 60% avec de grosses différences entre les générations.

Ces technologies sont utilisées par 22% des plus de 35 ans, 47% des 25-34 ans et plus de 70% des 18-24 ans

Des technologies très appréciées des jeunes français, notamment des étudiants, mais qui trouvent désormais leur place en entreprise, pour gagner du temps, accroitre sa productivité.. ou sa créativité.

On peut donc s’attendre à un vrai intérêt des consommateurs pour des appareils proposant nativement ces fonctionnalités.

DS8 - Quel sera l'impact de cette IA Gen sur le marché des smartphones ?

Selon une étude de Mc Kinsey Digital, le marché de l’IA générative devrait passer de 42 milliards d'euros en 2023 à plus de 200 milliards en 2030.

Et selon Counterpoint Research, les ventes de smartphones dopés à l'IA pourraient représenter 100 millions d'unités en 2024, et peut-être 500 millions d'unités à l'horizon 2027.

Cela représenterait près de 40% du marché des smartphones, un marché qui est aujourd'hui en léger recul mais qui pourrait, on le comprend, être littéralement régénéré par l'arrivée de cette IA Générative…

DS9 - Et on commence même à voir des terminaux dédiés.

Oui. Vous avez déjà évoqué la broche connectée "AI Pin", de la société Humane, qui se passe d’écran, qui peut être commandée vocalement et afficher des informations directement dans la paume de sa main.

Vous avez peut être également vu il y a quelques mois le Rabbit R1, un terminal ultra simplifié mais ultra intuitif, capable de répondre via une interface conversationnelle comparable à un chatbot.

On peut enfin citer la dernière mise à jour des Ray-Ban Stories, les lunettes connectées du groupe META, qui embarquent de petites caméras, des hauts parleurs, un microphone et désormais une intelligence artificielle.

Mark Zuckerberg avait la démonstration le mois dernier lors d’une visite dans les Montages Rocheuses. Il avait demandé à ses lunettes l’altitude d’une montagne face à lui et l’IA avait reconnu le sommet et lui avait donné, vocalement, l’information demandée.

DS10 - En conclusion, Les smartphones du futurs seront plus intelligents mais ne ressembleront peut être pas à des smartphones.

Effectivement, l’IA va révolutionner les interfaces homme-machine et permettre de rendre « intelligents » de très nombreux objets communicants.

15 ans après le triomphe des écrans tactiles et des applications, l'IA générative pourrait paradoxalement introduire des appareils encore plus intelligents, mais beaucoup plus simples et qui ne ressembleront plus ... à un smartphone.

A voir en vidéo sur https://www.bsmart.fr/video/24214-smart-tech-30-avril-2024


Jérôme Bouteiller
Pionnier de la presse en ligne avec le lancement de NetEconomie.fr en 1999, Jérôme Bouteiller est... En savoir plus sur cet auteur

Mercredi 1 Mai 2024


A lire également
< >

Jeudi 11 Juillet 2024 - 18:15 Samsung dévoile le Galaxy Z Fold 6


Nouveau commentaire :
Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives



Inscription à la newsletter