Ecran Mobile
Business

​Trump veut bannir les applications chinoises de paiement

Rédigé par Ecran Mobile le Mercredi 6 Janvier 2021



Après s’être attaqué à l’équipementier télécom Huawei ou au réseau social TikTok, Donald Trump a une nouvelle cible chinoise : les applications de paiement AliPay et WeChat Pay.

Alors que le président des Etats-Unis doit théoriquement quitter la maison blanche fin janvier, il a signé mardi 5 janvier, un décret visant à interdire d’ici quarante-cinq jours toute transaction avec huit services de paiement et applications chinois, dont Alipay (Ant Group) et WeChat Pay (Tencent), considérant une fois de plus que ces services « menaçaient la sécurité nationale » des Etats-Unis.
« Elles sont utilisées par un nombre extrêmement élevé de personnes et se trouvent sur des dizaines de millions d’appareils, il y a donc une récolte massive d’informations et de données qui vont au gouvernement chinois et dans des algorithmes. » explique un représentant de la Maison Blanche.

Le décret américain tombe en tout cas au mauvais moment pour Alipay, dont l’introduction en bourse de la maison mère, Ant Financial, avait été bloquée au dernier moment par les autorités… de Pékin.

Selon une étude réalisée par le site  Sijoitusrahastot, les paiements digitaux devraient atteindre 4900 milliards de dollars en 2020 (+23,7%) dont 2880 pour le seul marché asiatique, où 70% des consommateurs chinois utilisent déjà un « mobile wallet ».


A lire également
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus



Entretiens

Recherche



Inscription à la newsletter