Ecran Mobile
Business

​Les messageries mobiles : une nouvelle opportunité business

Rédigé par Ecran Mobile le Lundi 22 Juin 2020

Plus de 25 ans après l’essor du web, 10 ans après celui des applications pour smartphones, les messageries mobiles sont en train de bousculer la planète tech, comme l'explique Jérôme Bouteiller dans une chronique pour Bsmart.fr



Les messageries mobiles : un succès planétaire ?

Elles s’appellent Messenger, WhatsApp, Snapchat, iMessage, Viber, Instagram ou encore Wechat, et elles sont utilisées désormais chaque mois par plus d’un humain sur deux. Créée il y a à peine 10 ans, en 2009, WhatsApp fédère à elle seule, chaque mois, plus de deux milliards d’utilisateurs actifs. Et cette croissance des messageries mobiles s’observe également en France. Selon une étude réalisée récemment par Médiamétrie, 60% des Français se connectent désormais chaque mois ces messageries et les réseaux sociaux. Et les seules messageries mobiles sont utilisées chaque jour par plus de 23 millions de Français .. C’est 8 millions de plus qu’au printemps 2019. Sur un mobile, la messagerie représente un tiers du temps d’écran. C’est trois fois plus que le temps passé sur un navigateur web. Et chez les adolescents et les jeunes adultes, on dépasse même parfois les 50% du temps d’écran. 

Quel usage pour les marques ?

Et si ces messageries mobiles permettent de révolutionner les échanges entre particuliers, elles contribuent également à redéfinir la relation avec les marques. L’application Wechat, qui est utilisée par près d’un milliard de chinois, permet de communiquer, mais également de faire ses courses, de commander un taxi ou encore de payer une amende. Et cette transformation en place de marché touche également des applications occidentales. Depuis déjà quelques années, il est possible de recevoir un billet de train ou d’avion dans l’application Messenger. Le groupe Facebook teste également le paiement au sein de l’application WhatsApp, et a récemment lancé des boutiques dans Instagram, faisant de cette application un véritable concurrent d’Amazon.

​Le RCS, successeur du SMS

Si le SMS Marketing est toujours en croissance, l’usage du SMS interpersonnel baisse en France depuis 2015 et les opérateurs ont décidé de réagir en s’alliant avec le puissant Google. Depuis quelques années, ils travaillent sur un nouveau protocole, le RCS, qui devrait progressivement remplacer le SMS sur Android, en proposant des conversions enrichies, plus interactives, plus multimédia, rivalisant avec les applications de messagerie mobile de Facebook ou d’Apple. Le RCS sera également accessible aux entreprises, avec les RCS Business Messages, qui permettront non seulement d’envoyer des notifications “enrichies” aux consommateurs, mais surtout d’engager des conversations pour découvrir un produit, l’acheter ou dialoguer avec le support client.

​Une alternative au web et aux apps

On le comprend, qu’il s’agisse du RCS ou des Messageries mobiles, nous entrons dans une nouvelle ère que certains appellent déjà le e-commerce conversationnel. Une ère dans laquelle l’ensemble du parcours client peut désormais se faire au sein d’une seule et même application de messaging. Une application dans laquelle on peut attirer des consommateurs, vendre des produits ou gérer sa relation client. Et plus besoin d’une newsletter ou de notifications, pour fidéliser les utilisateurs d’un site web, ou d’une application. Certaines marques n’hésitent d’ailleurs pas à fermer un site web ou une application peu fréquentés, au profit de ces nouveaux environnements conversationnels. Pour les marques, tout l’enjeu de la prochaine décennie sera d’ailleurs de faire rimer hausse des taux de conversion avec conversation.

Replay



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus