Ecran Mobile

Recherche


Inscription à la newsletter

EcranMobile

Faites également la promotion de votre Page
Communiqués

Selon l’étude ‘State of Online Video’ de Limelight Networks, la génération Y et les hommes sont les premiers à regarder des vidéos en ligne

le Mardi 10 Janvier 2017 | Lu 66 fois



Le sondage révèle que l’accès aux événements sportifs en ligne est l’un des intérêts principaux de ceux qui se détournent des écrans standards et que les séries et les shows sont les premiers contenus vidéo consommés en ligne

TEMPE, Arizona--(BUSINESS WIRE)--La génération Y et les hommes arrivent premiers s’agissant de la consommation de vidéos en ligne, selon le rapport de la quatrième étude semestrielle « State of Online Video » publiée par Limelight Networks, Inc., (Nasdaq:LLNW), leader mondial de la diffusion de contenus numériques.


Ce sondage réalisé auprès de consommateurs britanniques et américains a révélé que plus des trois quarts des personnes interrogées regardent des vidéos en ligne chaque semaine, et qu'il existe de grandes différences dans la consommation de la vidéo en ligne selon l’âge et le sexe. Alors qu’un peu plus de 50 % des panélistes ont regardé plus de deux heures de vidéo en ligne par semaine, ce chiffre s’élève à 68 % pour la génération Y. Il existe aussi une différence considérable quand on considère le genre: plus de 58 % des hommes regardent des vidéos pendant plus de 2 heures par semaine, par rapport à moins de 45 % des femmes.

L’étude indique également que les internautes regardent plus les séries et les shows que tout autre type de contenus en ligne. Les participants au sondage ont classé ces programmes au « box-office » des contenus qu’ils regardent, suivi des contenus originaux (YouTube,…) et des films. La génération Y préfère regarder les séries et les films en ligne, alors que les personnes de plus de 60 ans regardent principalement des contenus originaux, YouTube et les programmes d’informations.

Le prix élevé des abonnements demeure le facteur principal dans la décision des consommateurs d’annuler leur souscription à la télévision par câble comme aux chaînes payantes. 41 % indiquent qu’une hausse des prix pourrait les inciter à résilier leur abonnement. Toutefois 24 % des participants à ce sondage disent qu’ils annuleraient leur forfait à condition de pouvoir s’abonner directement aux chaînes qu’ils préfèrent en ligne. L’accès aux événements sportifs et en direct est un sujet important pour les hommes de la génération Y. Ils sont 20 % à affirmer qu’ils n’abandonneraient le câble que s’il y avait plus de contenus live en ligne, comparé à seulement 8 % de la population toute entière.

« Les consommateurs – en particulier les plus jeunes générations – se tournent de plus en plus vers la streaming en ligne pour regarder les contenus vidéo », a déclaré Michael Milligan, Senior Director, Limelight Networks. « L’adoption de la vidéo grandissant sur les appareils mobiles, l’attente du consommateur est de pouvoir regarder ses contenus numériques dans une qualité exceptionnelle, n’importe où, à tout moment et sur n’importe quel appareil. »

Les autres résultats principaux de l’étude sont les suivants :

  • Les américains sont plus enclins à payer pour le streaming en ligne que les britanniques: plus de 68 % des participants aux États-Unis sont abonnés à un service de vidéo à la demande, alors qu’ils sont 34 % d’abonnés à plus d’un service de ce type. Moins de la moitié (48 %) des participants vivant au Royaume-Uni sont abonnés à un service de vidéo en ligne, avec seulement 16 % à être abonnés à plusieurs de ces services. Aux États-Unis, ceux qui sont le plus susceptibles d’utiliser un périphérique numérique pour regarder des vidéos constituent 72 %, alors qu’ils sont 65 % au Royaume-Uni.
  • Les smartphones connaissent toujours une popularité croissante s’agissant de la vidéo en ligne: bien que le PC ou l’ordinateur portable demeure l’appareil le plus communément utilisé pour regarder des vidéos, leur utilisation diminue de plus en plus alors que l’usage des smartphones est toujours en hausse. Pour la génération Y, les smartphones constituent déjà l’appareil privilégié pour voir des vidéos en ligne.
  • Les consommateurs attendent une expérience en ligne de haute qualité pour leurs vidéos et sont contrariés lorsqu’il y a du buffering: plus de la moitié des consommateurs pense que le buffering est ce qui les frustre le plus quand ils regardent des vidéos en ligne. Presque la moitié des participants (46 %) arrête de regarder une vidéo après un deuxième buffering, et 78 % après un troisième buffering.

Le rapport « December 2016 State of Online Video » est le résultat d’un sondage réalisé auprès de 1 779 consommateurs de différents âges, sexes et niveaux d’études, résidant aux États-Unis et au Royaume-Uni. Cliquez ici pour consulter le rapport complet.

À propos de Limelight

Limelight Networks Inc., (NASDAQ: LLNW), l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la diffusion de contenu digital, aide ses clients à développer l’engagement de leur audience, en leur permettant de gérer, publier du contenu numérique, de manière sécurisée vers tous les appareils, dans le monde entier. Sa solution éprouvée et récompensée, Limelight Orchestrate™, comprend une plateforme logicielle intégrée, des solutions technologiques et des services qui améliorent la présence digitale, grâce à une expérience utilisateur multi-écrans exceptionnelle, ainsi que la notoriété des entreprises, leur rentabilité et la relation client tout en réduisant les coûts. Pour de plus amples informations, veuillez visiter www.limelight.com, lire notre blog, nous suivre sur Twitter , Facebook et LinkedIn et visitez Limelight Connect.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

fama PR pour Limelight Networks
Paulina Bucko, 617-986-5021
limelight@famapr.com
ou
Questions des investisseurs :
ir@limelight.com



Source : http://www.businesswire.com/news/home/201701100051...

              


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veille Twitter | Communiqués | Web Review