Business

Pub Mobile : Buzzcity mise sur une mutation du marché

La Rédaction
Rédigé le Mercredi 11 Janvier 2012

La régie publicitaire mobile Buzzcity profite de la nouvelle année pour partager son analyse du marché. Si 2011 aura été l'année du décollage, 2012 pourrait être celle de la mutation avec l'émergence de 5 grandes tendances de fond.



Pub Mobile : Buzzcity mise sur une mutation du marché

1er constat : Les marketeurs acceptent finalement la fragmentation.

2012 est l'année où les développeurs et les marques vont enfin abandonner l'idée de cibler un seul et unique système d'exploitation. Au-delà de 2012, il faut être prudent face à HTML5 (prochaine révision majeure d'HTML ), qui va fournir aux utilisateurs une expérience de navigation semblable aux applications sans avoir à les télécharger.

Mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir avant que la majorité des terminaux électroniques supportent cette technologie.

2ème constat : les tablettes sont des outils à part entière.

Quand les tablettes tactiles ont faits leur apparition, les experts se sont inquiétés que le nouveau dispositif cannibalise le marché tant pour les PC/Ordinateurs portables que pour les téléphones. Rien de tout cela n'est arrivé et n'arrivera jamais. En effet, un nouvel écosystème se forme avec de nouvelles habitudes de consommation médiatiques.

Cela va très certainement se répercuter en 2012 par une consommation plus intense de jeux, une utilisation plus démocratisée des applications et des contenus ainsi qu'une hausse des téléchargements d'applications via les tablettes.

3ème constat : les coupons mobiles volent la vedette.

La simplicité des fonctionnalités du mobile ne suffit pas seule à faire adopter ces derniers par le grand public. Pour encourager les transactions mobiles, l'idéal serait de délivrer en opt-in des coupons directement sur le mobile des utilisateurs. Ces derniers pourront ensuite échanger ces coupons mobiles dans un point de vente.

L'Internet mobile, les coupons, ainsi que les paiements mobiles sont une formule gagnante.  Il sera également essentiel pour rendre cette formule rentable pour les petits détaillants, d'augmenter la fréquentation des sites avec des coupons mobiles, qui transformeront à leur tour le m-commerce en outil grand public.

4ème constat : Les petites entreprises gravitent autour des médias sociaux.

De plus en plus de PDG de TPE-PME, se tournent vers les médias sociaux (Facebook, Twitter, etc) pour créer une présence web et mobiles, pour augmenter le Buzz et pour profiter des opportunités de m-commerce, en particulier sur les marchés émergents.

5ème constat : le m-commerce arrive à maturité sur les marchés émergents.

Aux États-Unis, le e-commerce - y compris, par catalogue et vente mobile - représente désormais plus de 40% de toutes les ventes au détail dans la plupart des secteurs. Il faut s'attendre à voir des tendances similaires sur les marchés émergents...jusqu'à temps que les régulateurs interviennent pour interrompre la poignée d'acteurs peu scrupuleux qui ajoutent des VAS (services à valeurs ajoutés) dans la facturation mobile.

Une réglementation appropriée protège les consommateurs et les entreprises légitimes et encourage plus de gens à accéder au commerce électronique pour la première fois.

Les marchés qui prennent le contrôle et regagnent la confiance des consommateurs seront des exemples à suivre en 2012 pour tous ceux qui sont à la traîne avec le m-commerce. Ils montrent que bien mené, le m-commerce peut rapporter beaucoup.




     

Matériel | Logiciels | Réseaux | Services - Apps | Usages | Business | Revue de web | Web Review | applications iphone | Entretiens





Recherche


Newsletter



Ecran Mobile TV
Entretiens
Denis Verloes | 05/03/2014 |
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Entretiens
Denis Verloes | 23/01/2014 |
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 13