Entretiens

Jérôme Stioui : "Sur le mobile, les éditeurs ont plus de facilité à adopter les dernières innovations "

La Rédaction
Rédigé le Mercredi 26 Octobre 2011

Après une décennie aux commandes de Directinet, Jérôme STIOUI est parvenu à imposer en quelques mois la société AD4screen comme l'un des acteurs de référence du marketing mobile en France. Stratégie, Technologie, Marché : Il répond aux questions d'EcranMobile.fr



Jérôme STIOUI
Jérôme STIOUI

Jérôme Stioui, bonjour. AD4Screen va bientôt fêter son premier anniversaire. Pouvez vous tirer un premier bilan de votre activité ?
 

JS - Ad4Screen a fêté ses 1 ans le 28 Septembre dernier et c'est un bébé qui grandit bien ! Nous sommes désormais plus de 50 experts au sein du groupe, qui compte 3 sociétés. Nous accompagnons plus de 80 clients sur leurs problématiques de stratégie mobile, de développement d'applications/sites mobiles, d'acquisition, de fidélisation et de monétisation d'audiences mobiles. Nos technologies propriétaires et exclusives (Ad4Perf, Ad4Push & le Mét'adserver) ont été très vite adoptées par le marché. Notre plateforme de tracking et d'affiliation mobile (Ad4Perf) a généré plus de 2 500 000 de téléchargements pour le compte d'annonceurs & d'éditeurs sur les 12 derniers mois.  Notre technologie de Push Notification (Ad4Push) équipe près d'1,5 millions de mobinautes. Enfin notre adexchange mobile (Met'adserver) gère et optimise plus de 150 Millions de PAP par mois. Notre philosophie "Performance" visant à contrôler les ROI des dépenses publicitaires mobiles et maximiser les rendements des inventaires publicitaires mobiles entend répondre à un besoin, non adressé à date, des annonceurs et des éditeurs.
 

A l'occasion de vos dernières levées de fonds, vous aviez affirmé vouloir devenir un pôle de consolidation pour le marketing mobile en France. Mais avec une seule acquisition annoncée ces derniers mois, êtes vous en phase avec vos objectifs ? Auriez vous été pris de vitesse par d'autres acteurs tels que MNG ?
 

JS - Notre ambition ne vise pas la quantité mais la qualité. Nous souhaitons fédérer des entrepreneurs et non pas racheter des entreprises, la différence est de taille. Nous sommes en effet convaincus que ce qui fait la valeur des start-up, ce sont leurs dirigeants-fondateurs et nous souhaitons donc les associer à la réussite de leur entreprise et du groupe dans la durée. Nous sommes ainsi particulièrement exigeants : nous préférons faire peu d'opérations mais en ayant la conviction qu'elles créeront le maximum de synergies, avec une vraie vision industrielle partagée. Nous recherchons donc des entrepreneurs qui souhaitent entrer dans l'aventure entrepreneuriale du groupe Ad4Screen, qui se projettent dans la durée et à qui nous apporterons les moyens (financiers, humains, technologiques, commerciaux, marketing... en fonction de leurs besoins) d'aller plus vite, plus haut, plus fort. Nous sommes convaincus qu'il ne faut pas confondre vitesse et précipitation sur notre marché : nous sommes engagés dans une course de fond (et non un sprint) et nous nous sommes donnés les moyens de prendre le temps de bâtir un groupe structuré, avec une vision avant tout industrielle et solide dans la durée. Nous ne sommes pas en quête de "coups" et nous ne ferons pas de la croissance externe par pur principe ou pour "habiller la mariée".


Ad4Screen compte près d'une vingtaine d'ingénieurs. Quelles sont les technologies développées au sein de votre groupe ? Quels avantages concurrentiels vont-elles vous procurer ?
 

JS - Nous développons des technologies exclusives et propriétaires sur 3 grands domaines : l'acquisition, la fidélisation et la monétisation d'audiences mobiles.

Sur la partie acquisition, nous avons développé Ad4Tag qui permet à tous les acteurs ayant une présence web (annonceurs ou éditeurs) :

- d'identifier au sein de leur bases e-mails les internautes ayant déjà un smartphone ou une tablette, de connaître le type de modèle possédé afin de pouvoir leur envoyer des messages personnalisés

- d'afficher en temps réel et de manière dynamique au sein des newsletters, une bannière faisant la promotion de l'application correspondant au modèle de téléphone (iphone, android, bada...) ou de tablette du mobinaute. Ce dernier n'est alors plus qu'à 2 clics de télécharger l'application concernée. Rien de plus simple pour équiper des "clients web" avec l'application qui leur correspond.

Toujours sur la partie acquisition, nous avons développé Ad4Perf, la première plateforme universelle de tracking media mobile. Nous sommes capables de fournir une URL à n'importe quel support mobile (display, search, SMS...) et de tracker la conversion, y compris dans le monde des applications, sans changer en rien l'expérience utilisateur (totalement neutre et invisible pour le mobinaute). Autrement dit, nous sommes, par exemple, capables de savoir combien de téléchargements ont été générés par une campagne de search mobile, de display mobile... et d'avoir les détails par mots clés, supports... Sur le web, cela parait évident d'être en mesure de calculer les coûts d'acquisition par support, par formats, par sources... Sur le mobile, ce n'était pas possible jusqu'à la création de la technologie Ad4Perf. Ad4Perf nous a également permis de monter une plateforme d'affiliation mobile qui propose des modèles à la performance pour les annonceurs.

Sur la partie fidélisation, nous avons développé une solution de routage multi-OS des push notifications (Ad4Push). Cette solution permet de réaliser des campagnes ciblés en fonction du comportement (actif/inactif, consultation de certains rubriques au sein de l'application, géolocalisation fine...), des campagnes en flux (welcome push, wakeup push...) avec un format innovant le Rich Push qui permet d'afficher des landing pages personnalisées post-clic sur la notification.

Enfin sur la partie monétisation, nous avons développé un adexchange mobile, qui permet de maximiser le rendement de ses inventaires publicitaires. Lemet'adserver est interconnecté avec les principaux adnetworks mobile (iAd, Admob, Inmobi...) : il va chercher l'ensemble des campagnes des adnetworks, tout en arbitrant dynamiquement le choix en fonction du eCPM généré. Avec le mét'adserver, l'éditeur est donc certain de monétiser 100% de son espace publicitaire et de tirer le meilleur parti de l'ensemble des réseaux publicitaires mobiles. Il maximise ainsi son chiffre d'affaires total. Au delà du format display, nous avons également mis en place un nouveau format publicitaire dénommé App4Free. Il s'agit d'un onglet recommandant chaque jour des applications, que les éditeurs peuvent intégrer au sein de leur application afin de générer des revenus additionnels, tout en animant et fidélisant son audience.
 

Pensez vous que le marché du marketing mobile ne fera qu'appliquer les meilleures pratiques du web ou, à l'image des meta adservers, pourrait il prendre de l'avance ?
 

JS - Chez la majorité des annonceurs et des éditeurs, il n'y a pas encore d'équipe mobile. Ce sont les équipes web qui gèrent ces activités. Dès lors il est impératif de mettre à leur disposition des outils qui leur permettent à minima de répliquer les bonnes pratiques du web. C'est dans cet esprit que nous avons développé notre solution de tracking media (Ad4Perf) et notre solution de routage de push notifications (Ad4Push). Permettre de calculer le ROI/le coût d'acquisition lié à leurs achats média (display, search, MD...) et cibler/personnaliser leurs campagnes de fidélisation, c'est juste le B-A-BA et essentiel. Et pourtant jusqu'à maintenant, ce n'était pas possible... Avant d'innover, le marché du mobile doit donner à minima les moyens de faire efficacement ce que l'on a appris en 10 ans de Webmarketing. Ayant participé à la révolution du emarketing sur ces 10 dernières années, nous connaissons bien chez Ad4Screen ces besoins de base de la part des acteurs du web.

Dans le même temps, il est vrai qu'il est parfois plus facile sur le mobile de faire adopter des nouveaux modèles et outils car nous partons souvent d'une feuille blanche. Sur le web fixe, des habitudes sont prises, des process sont mis en place, des modes de fonctionnement sont rodés et établis. Par exemple, bousculer le monde du display avec la mise en place des adexchange est assez lourd et compliqué sur le web fixe. Sur l'Internet mobile, les cartes sont rebattues et  les éditeurs ont plus de facilité à adopter rapidement les toutes dernières innovations comme le mét'adserver car elles le font dès le démarrage, sans freins internes ou externes, comme une évidence qui permet de maximiser leurs revenus publicitaires.


Tags : AD4screen


     

Matériel | Logiciels | Réseaux | Services - Apps | Usages | Business | Revue de web | Web Review | applications iphone | Entretiens





Recherche


Newsletter



Ecran Mobile TV
Entretiens
Denis Verloes | 05/03/2014 |
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Entretiens
Denis Verloes | 23/01/2014 |
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 13