Ecran Mobile

Recherche


Inscription à la newsletter

EcranMobile

Faites également la promotion de votre Page
Entretiens

AppDays - Benoit Pereira da Silva: coder en gambadant.

Rédigé par le Lundi 17 Novembre 2014 | Lu 1729 fois

Benoit Pereira da Silva vient de passer la quarantaine. Il y a une quinzaine d'années, il entretenait le bon vieux cliché du développeur sédentaire, les yeux rivés à l'écran, les fesses bien calées dans la chaise de Star Trek. Jusqu'à se rendre compte qu'il pesait 107 kg et que son travail y était certainement pour quelque chose. En s'inspirant des principes du Docteur Levine de la clinique Mayo aux USA... il a transformé son mode de travail: aujourd'hui, en plus de coder une app qui a longtemps culminé tout en haut des hit parade Apple, il marche une trentaine de kilomètres par jour. Et ces deux activités ne sont pas incompatibles... Puisqu'il les pratique en même temps.



Siffler, mais surtout marcher en travaillant.

Présent sur les AppDays 2014, Benoit Pereira da Silva est une développeur iOS, bien connu du paysage des appstores. Si si. Il développe depuis 2012 la Version iOS  de Se coucher moins bête pour le compte de la société Azurgate; vous savez cette application qui vous promet chaque jour un "le saviez-vous?" , envoyé par push directement sur votre smartphone.

Longtemps plus gros carton de l'appstore de Apple, personne ou presque ne sait en revanche combien de kilomètres il lui aura fallu parcourir pour développer un tel n°1 des téléchargements. Je rigole, mais c'est pourtant en ces termes que Benoit  m'évoque en marge des AppDays, la manière un peu ludique qu'il a d'évaluer le temps de travail à produire sur une application. Chez Benoit, par ailleurs adepte du quantified self, les projets s'estiment en kilomètres de marche plutôt qu'en heure de travail.

Appliquant des méthodes prônées  par le Docteur James A Levine de la Clinique Mayo en Arizona, pour lutter contre l'obésité,  Benoit depuis un an, ne code plus qu'exclusivement en station bipède, sur un bureau qu'il a adapté en conséquence, rehaussé et muni d'un tapis de marche.

En interview, Benoît nous évoque le bénéfice pour sa santé personnelle, de ces 30 km de marche quotidienne, et on a envie de le croire, tant il suffit de regarder les photos du programmeur joufflu de son site personnel et le svelte bonhomme qui me vante les bienfaits de la méthode
 

Benoit au travail
Benoit au travail

Promouvoir les modes de travail non sédentaires

Le poste de travail de Benoit
Le poste de travail de Benoit

Mais ce n'est pas tout. Enthousiasmé par la méthode, Benoit Pereira da Silva se fait un peu le héraut des Cévennes, de ces modes de travail alternatifs.  Dans les conférences, comme au AppDays 2014, il rappelle que la Communauté Européenne permet théoriquement d'adapter son poste de travail pour ces méthodes de "sédentarité alternative". Et cet été il a poussé la médiatisation du principe en parcourant une centaine de kilomètres dans la montagne, aux manettes de son "bureau de travail mobile",  un peu pour la blague, un peu pour la bonne cause; mais aussi et surtout pour démontrer qu'on est plus aujourd'hui forcément obligés de poser les deux fesses sur une chaise de bureau pour arriver à délivrer un travail "connecté" efficace.

Une démarche de pédagogie autour de ce mode de travail alternatif et oeuvre de santé publique. Qui ouvre peut-être la voie à nos habitudes de demain

 

Le bureau nomade
Le bureau nomade


PLUS +


              


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web


Inscrivez vous à la newsletter EcranMobile !

* indicates required