Ecran Mobile
Communiqués

Sysdig obtient un financement de 188 millions USD qui valorise la société à 1,19 milliard USD afin de sécuriser les applications cloud modernes

le Jeudi 29 Avril 2021



Ce financement fait suite à l’accélération de la croissance ainsi qu’à la dynamique de la communauté open source, et positionne idéalement Sysdig pour émerger en tant que leader dans le domaine de la sécurité des conteneurs et du cloud


SAN FRANCISCO--(BUSINESS WIRE)--Sysdig, Inc., leader du DevOps sécurisé, a annoncé aujourd’hui une levée de fonds de série F de 188 millions USD, qui valorise la société à 1,19 milliard USD. Cette levée de fonds porte le financement total de Sysdig à 394 millions USD depuis sa création. Ce financement a été mené par Premji Invest & Associates et Third Point Ventures, avec la participation d’Accel, Bain Capital Ventures, DFJ Growth, Glynn Capital, Goldman Sachs, Insight Partners, et Next47. La société a également annoncé que Robert Schwartz de Third Point Ventures, Sandesh Patnam de Premji Invest & Associates, et Enrique Salem de Bain Capital Ventures avaient rejoint son conseil d’administration.

Blog de Suresh Vasudevan, PDG : Notre levée de fonds de 188 millions USD alimente notre mission consistant à aider nos clients à exécuter en toute confiance des applications cloud modernes

La Sysdig Secure DevOps Platform répond de manière unique aux défis liés à la sécurisation des conteneurs, des Kubernetes et des infrastructures de cloud public. Plusieurs centaines d’entreprises de premier plan font confiance à Sysdig, parmi lesquelles Worldpay by FIS, Yahoo Japon, IBM, et JW Player, afin d’exécuter en toute confiance des applications cloud modernes, tout en gérant les risques de sécurité et en satisfaisant aux exigences de conformité.

Cette levée de fonds fait suite à une solide croissance enregistrée en 2020, à une expansion rapide de sa clientèle, à une communauté open source dynamique, ainsi qu’à une opportunité de croissance considérable dans le secteur des conteneurs et du cloud.

Étapes clés :

  • La nouvelle valeur contractuelle annuelle (VCA) enregistrée au deuxième semestre de l’exercice 2021 était 2,3 fois supérieure au montant enregistré à la même période de l’exercice précédent,* ce qui souligne l’adoption accrue du cloud ainsi que la dynamique de la société tout au long de l’année 2020.
  • 450 entreprises clientes, dont plusieurs douzaines de grandes sociétés internationales, qui enregistrent un chiffres d’affaires annuel récurrent (Annual Recurring Revenue, ARR) moyen de plus de 500 000 USD dans le top 50 des clients acheteurs.
  • Solide tendance d’expansion des clients, comme le démontre la rétention des revenus nets (Net Revenue Retention, NRR) annuelle de 140 % à la fin de l’exercice 2021.
  • Grâce à près de 24 millions de téléchargements, dont 1,7 million le mois dernier, l’adoption de Falco a augmenté de 300 % au cours de l’année dernière.
  • Sysdig a significativement augmenté le marché potentiel total (Total Addressable Market, TAM) au-delà de la sécurité des conteneurs et des Kubernetes, afin d’inclure la sécurité du cloud grâce à l’ajout de la gestion continue de la posture de sécurité cloud (Cloud Security Posture Management, CSPM) en 2021. Le marché potentiel desservi (Served Addressable Market, SAM) a également augmenté grâce à la délivrance de plus de 50 fonctionnalités significatives l’an dernier, notamment le premier balayage en ligne pour Fargate, la sécurité réseau zero trust, et le contrôle Prometheus à l’échelle du cloud.

*L’exercice 2021 concerne la période comprise entre février 2020 et janvier 2021.

En novembre 2020, Gartner a revu à la hausse ses prévisions concernant le cloud public pour 2021, qui devraient atteindre au total 304,9 milliards USD, soit une augmentation par rapport aux 257,5 milliards USD enregistrés en 2020. [1] Les applications modernes sont de plus en plus bâties en tant que microservices hautement distribués, tirant parti des conteneurs et des Kubernetes, ainsi que d’un large éventail de services sur des plateformes de cloud public. Bien que cette transformation accélère l’innovation, elle présente également des défis uniques que les outils de sécurité traditionnels, élaborés sur la base de pare-feux exclusifs, ne sont pas capables de résoudre. Pour gérer les risques sans ralentir la délivrance des applications, les entreprises ont besoin d’une infrastructure de sécurité :

  • Conçue pour le DevOps sécurisé.
  • Bâtie sur l’open source afin d’accélérer l’innovation et d’encourager l’uniformisation.
  • Délivrée sous la forme d’un SaaS pour offrir simplicité et grande échelle.
  • Qui fournit une visibilité approfondie sur les conteneurs et le cloud.

Exécutez les conteneurs, les Kubernetes et les applications cloud en toute confiance grâce au DevOps sécurisé

La Sysdig Secure DevOps Platform fournit sécurité et visibilité afin d’exécuter en toute confiance les conteneurs, les Kubernetes et le cloud. Les clients utilisent la plateforme pour sécuriser la gamme de construction de logiciels, détecter et répondre aux menaces d’exécution, contrôler l’état des services, et valider de manière continue la posture de sécurité cloud ainsi que la conformité.

Le modèle de déploiement SaaS de Sysdig ainsi que ses flux de travail gérés prêts à l’emploi permettent aux entreprise de réduire le risque de sécurité, tout en améliorant l’efficience opérationnelle entre 25 et 50 pour cent. Grâce à des fonctionnalités qui couvrent la posture de sécurité cloud, la plateforme de protection des charges de travail cloud et les marchés de contrôle des conteneurs, 85 pour cent des nouveaux clients achètent la solution de plateforme, qui remplace trois solutions spécifiques.

Sysdig a été créée en tant qu’entreprise open source, et la Sysdig Secure DevOps Platform a été bâtie en tant que base open source permettant de résoudre les défis de sécurité des applications cloud modernes. Open source sysdig et Falco sont des projets qui ont été créés par Sysdig afin d’utiliser la visibilité approfondie en tant que base de sécurité, et sont devenus des références en matière de détection des menaces de conteneurs et de cloud, ainsi que de réponse aux incidents. Falco, qui a bénéficié des contributions de la Cloud Native Computing Foundation (CNCF) en 2018, est désormais un projet de niveau hébergé en incubation. L’an dernier, Sysdig a annoncé l’entière compatibilité et évolutivité avec Prometheus, projet de la CNCF classé deuxième en popularité après Kubernetes. La capacité de CSPM de Sysdig intègre le populaire Cloud Custodian, projet de la CNCF destiné aux vérifications de configurations statiques.

Objectif de cet investissement

Ce nouveau cycle d’investissement permettra à Sysdig d’investir dans la poursuite de l’innovation au sein de sa base open source et de sa plateforme de DevOps sécurisé, ainsi que d’enrichir ses équipes de recherche et développement basées à Raleigh, en Espagne, en Italie, à Belgrade ainsi qu’à San Francisco. Le financement favorisera l’expansion des ventes et du marketing dans les marchés existants des États-Unis, d’Europe, du Japon et d’Australie, ainsi que son entrée sur de nouveaux marchés dans la région Asie-Pacifique. La société se focalisera principalement sur la poursuite de l’établissement de partenariats d’écosystème et de distribution, ainsi que sur les régions SaaS locales à travers le monde.

Citations

Enrique Salem, associé, Bain Capital Ventures : « Les infrastructures de sécurité actuelles fondées sur une mentalité axée sur les pare-feux et promues par les opérateurs historiques ne sont pas pertinentes dans le cloud. Sysdig adopte une approche de DevOps sécurisé, qui permet aux équipes d’expédier plus rapidement des applications cloud, tout en gérant le risque de sécurité. Ils ont bâti une infrastructure de sécurité open source, dont nous constatons qu'elle accélère l’innovation et l’adoption. »

Sandesh Patnam, associé directeur aux États-Unis, Premji Invest & Associates : « Le cloud entraîne un changement transformationnel dans la manière dont les applications sont déployées et sécurisées. Ceci uniformise les règles du jeu, afin que les jeunes entreprises innovantes puissent émerger en tant que leaders dans cette nouvelle catégorie prometteuse. Nos décisions d’investissement sont mûrement réfléchies, et nous pensons que Sysdig réussira non seulement son entrée en bourse, mais délivrera également de solides rendements à long terme sur le marché public. »

Robert Schwartz, associé directeur, Third Point Ventures : « Dès le départ, Sysdig a pris des mesures qui l’ont différenciée des autres solutions, notamment en adoptant une approche open source en matière de sécurité des conteneurs et des Kubernetes, bien avant que d’autres ne prennent le train en marche. Cette démarche s’est révélée extrêmement payante pour l’entreprise. Sysdig possède une clientèle de renom, et a prouvé sa capacité à se développer. Nous sommes ravis de rejoindre l’équipe de Sysdig, et impatients de l’aider à passer à la vitesse supérieure dès aujourd’hui. »

Ping Li, associé, Accel : « Accel s’est associée à Sysdig dès le départ, car nous étions convaincus qu’une infrastructure DevSecOps basée sur l’open source et déployée en tant que SaaS était une formule gagnante. Aujourd’hui, la société se positionne clairement en tant que leader dans le secteur de la sécurité d’exécution des conteneurs et du cloud. »

Suresh Vasudevan, président-directeur général de Sysdig : « Sysdig a été créée en tant que société open source, et conçue pour le DevOps sécurisé. Par opposition, Palo Alto a été créée en tant que société de pare-feux exclusifs, et cet état d’esprit ralentit la délivrance d’applications dans le cloud. Les infrastructures de sécurité leaders destinées aux applications délivrées dans le cloud seront bâties sur l’open source grâce à une approche de DevOps sécurisé; qui délivre une visibilité approfondie sur les conteneurs et le cloud. »

[1] Gartner, Gartner prévoit une augmentation de 18 % des dépenses mondiales des utilisateurs finaux de cloud public en 2021, Katie Costello et Meghan Rimol, 17 novembre 2020

À propos de Sysdig

Sysdig encourage le mouvement DevOps sécurisé, en permettant aux organisations de sécuriser en toute confidentialité conteneurs, Kubernetes et cloud. Grâce à Sysdig, les équipes sécurisent la construction, détectent et répondent aux menaces, valident de manière continue la posture cloud et la conformité, et contrôlent la performance. Sysdig est une plateforme SaaS conçue sur une infrastructure open source, incluant Falco et sysdig OSS, les références ouvertes pour la détection et la réponse aux menaces liées à l’exécution. Plusieurs centaines d’entreprises utilisent Sysdig pour assurer la sécurité et la visibilité des conteneurs et du cloud. Pour en savoir plus, consultez le site www.sysdig.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Amanda McKinney Smith
(703) 473-4051
amanda.smith@sysdig.com



Source : http://www.businesswire.com/news/home/202104280062...


Veille Twitter | Communiqués | Web Review


Inscription à la newsletter

Recherche Archives