Ecran Mobile
Business

Mis en demeure par la CNIL, Fidzup jette l'éponge




Quelques mois après avoir été mis en demeure par la CNIL, la start-up Fidzup, spécialisée dans le drive-to-store, a finalement décidé de jeter l'éponge.

Dans un long billet publié sur Médium, son co-fondateur, Olivier Magna-Saurin, explique avec une certaine amertume n'a voir ni compris l'acharnement de la CNIL contre sa société, ni réussi à inverser les effets délétères d'une mise en demeure publique.

Sans remettre en cause le principe du RGPD, le co-fondateur de Fidzup dénonce surtout les méthodes de la CNIL et de son ancienne présidente, Isabelle Falque-Pierrotin, dont l'inertie et les silences auront détruit une trentaine d'emplois.

A lire sur Medium : La CNIL nous a tueR
https://medium.com/@olivier.magnan.saurin/la-cnil-nous-a-tuer-6b982601eeec


 

Tags : cnil, fidzup


A lire également
< >

Mardi 6 Décembre 2022 - 11:00 M-Commerce à fond la conversion ?

Rédigé par le Mercredi 5 Février 2020

Nouveau commentaire :
Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Recherche Archives


Inscription à la newsletter




News mobsuccess


Les annonces