Ecran Mobile
Usages

La journolettre n°11 : la fois où Tim n'a pas dégainé son iPhone

Rédigé par le Vendredi 11 Juin 2021

Mardi 8 juin, tous les apple-maniaques de la planète étaient devant toutes sortes d'écran pour assister à la conférence des développeurs Apple. Traditionnel évènement de la marque c'est aussi celui où, parfois, au détour d'un "one more thing" la Pomme nous sort une annonce dont elle a le secret pour asseoir sa domination médiatique, sans avoir besoin de financer le moindre communiqué de presse.

Or cette fois, Apple n'a annoncé aucun hardware. Et si c'était une preuve de plus que la guerre du mobile se déplace désormais du matériel à l'écosystème de services? Apple, Google, mais aussi Huawei, fourbissent les armes pour la mainmise sur un walled garden de consommateurs.



Une journolettre du weekend, qui sort le mardi. Et alors, y'a quoi?

Salut à toi LesInternets,
[NDLR : texte écrit le 9 juin]

Je sais c'est mardi, mais objectivement je me suis dit que patienter jusqu'à l'après WWDC d'Apple faisait sens. Puis je suis chez moi ici, je fais ce que je veux en vrai. Parce que oui cette semaine les fanboys et fangirls sont doublement en PLS, tu sais?

Une première fois PLS à gauche, jusqu'à hier soir, pendant les longues heures précédant la conférence régulière et mondiale des développeurs d'Apple qui avait lieu hier. Traditionnellement les geeks à la pomme font des chutes de tension parce que c'est à l'occasion de cette conférence que la société la plus rentable du monde annonce en général une nouvelle version chère d'un produit cher qui permettra a des gens aisés de faire des photos 4K postées en qualité dégradée sur Instagram. Mais tous sont généralement contents après la PLS. Et moi j'aime les gens contents.

Une seconde fois en PLS à droite, parce que hier en matière de hardware, la firme de Cupertino en Californie (qui, soit dit en passant, n’ est pas si novatrice que ça la preuve elle demande à ses salariés d'abandonner le télétravail… non mais les boomers quoi) n'a RIEN annoncé. Enfin je veux dire en matière de nouvelle version de matériel (non les airpods ce n'est pas un matériel, un jour ce sera aussi ridicule que ta veste en jean sans manche de 1994). Et là tu as la moitié des journalistes tech des médias conventionnels qui se sont retrouvés marris à respirer dans un sac en papier. De quoi allaient-ils bien pouvoir parler dans les pages de pub gratuite de leur média érigées à la gloire de la marque, pour le grand public?

Le serviciel pour fidéliser ses adorateurs

Parce que oui c'est bien du côté des usages et des softs qu'Apple a fait la majeure sinon la seule partie de ses annonces, d'hier.

ourtant qu'Apple sorte d'une conf sans annonce majeure côté hardware, sans “one more thing”, entérine aussi l'importance de la prise en compte des comportements utilisateurs, désormais ressentis comme une priorité différenciante, chez Apple comme chez la plupart des ténors de l'équipement mobile.

Pour gagner des utilisateurs, il faut désormais se préoccuper des types services mobiles qu'on lui donne, du narratif derrière la mécanique. Apaisée un temps, la course à l'armement dans une époque qui peine à se fournir en semi-conducteurs. D'ailleurs de Google à Huawei ou Apple c'est bien à une petite révolution des usages vers le mobile en “concentrateur de la vie numérique” à laquelle on est en train d'assister dans le secteur des gens qui pèsent en bourse. Et une accélération des géants de l'OS en la matière.

Apple qui depuis plusieurs mois se revendique champion de la précaution client et de sa vie privée, enfonce le clou. Mais elle n'est plus seule. Il faut faire du mobile le couteau suisse de la vie numérique, la télécommande de la vie tout court. Cookieless, App Tracking Transparency, test d'app sans téléchargement, appairage des appareils sans appuyer sur les bitouniauds du bluetooth… Les équipementiers se mettent en quatre du côté des services qui entretiennent le rapport intime de l'usager avec le smartphone.

Dès lors que ce soit en matière de respect de la vie privée devenant un argument vente, dans le placement des assistants Siri, Sam (sung) en connecteurs dans la vie des consommateurs mais aussi dans la propension à faire de Fuschia OS, Harmony OS ou de Apple Home la nouvelle interface unifiée “trans-appareils” faisant communiquer un mobile avec des objets et iversement…

L'heure est aux services qui rassurent et facilitent la vie quotidienne.

Le mobile qu'on rend rétrocompatible (6 générations de hardware supportés pour IOS 15 annoncé hier) est entériné comme étant deuxième maison et second cerveau du consommateur, que les équipementiers s'appliquent à redécorer.

Les médias et le "mobile only"

Il est peut-être temps que nous médias lui donnions aussi l'importance qu'il mérite dans notre réflexion de production de support à nos contenus.
“Ben ouais c'est ce qu'on fait déjà, mais qu'est-ce que tu dis toi? On a des apps mieux que la tienne mec”

Vraiment? Marketeux, chefs de projets médias, sortez de vos bureaux au descendez en rédac et constatez.

La majeure partie des équipes composent des articles, des vidéos, des contenus numériques en les éditant par et pour un ordinateur. Soit le support un peu has been de la consommation de masse de 2010; puisque même ta grand mère a désormais un smartphone.

On crée des services pour l'usage mobile inventés sur un écran 16/9 et contrôlés à l'avenant sur un support qui n'est pas celui de destination. Il ne s'agit plus pour nous médias de penser Mobile First, mais peut-être de se résoudre à penser Mobile Only et d'adapter ensuite nos productions à tous les autres supports un peu moins majeurs dans la consommation numérique… Avec lesquels un téléphone est susceptible de communiquer.

Comme l'ordinateur, la télévision à l'ancienne, la radio de papa, et le papier de papy (ah non mince ça ca va être impossible)…. Nous sommes le 8 juin, hier Apple n'a pas sorti de nouveau téléphone révolutionnaire, mais plus que jamais la bataille pour ta poche fait rage. Et tous les coups sont permis pour entretenir son enseigne.

Voici ton infolettre :

Abonne-toi

La journolettre, c'est la revue de presse hebdomadaire d'EcranMobile dédiée aux professionnels des médias numériques.

Elle est accessible en ligne, à cette adresse : https://www.getrevue.co/profile/Ecranmobilefr/issues/la-journolettre-11-la-fois-ou-tim-n-a-pas-degaine-son-iphone-638519

Elle est née du constat qu'il y a énormément de travail de passerelle à créer entre les métiers du journalisme et les métiers dédiés aux projets et à la technique (dont le mobile) dans les médias.

Avec le secret espoir de faire en sorte que les métiers du projet, du design, du développement mobile en environnement médias puissent mieux appréhender l'écosystème de l'info, dans lequel ils exercent leur métier; et que les métiers de la création de news et du journalisme aient moins d' a priori sur les langages, les outils, les bonnes pratiques des technos et des fournisseurs de services du monde dans lequel ils diffusent leur info numérique.

Si ça te parles tu peux t'abonner ici et retrouver cette revue de bons liens hebdomadaires directement dans ta boîte mail.

Pour s'abonner tu peux laissser ton adresse mail dans la case dédiée à cet usage, sur la page de la newsletter...

Prochaine livraison entre le 12 et le 14 juin.


 


Nouveau commentaire :
Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives