Ecran Mobile
Entretiens

Anna Medvedeva, OnlyOffice : "Afficher un fichier bureautique sur son mobile ne suffit plus"

Rédigé par le Lundi 15 Novembre 2021

Responsable Design et Conception chez ONLYOFFICE, Anna Medvedeva explique pourquoi les utilisateurs ont besoin de suites bureautiques dont l'ergonomie a été optimisée pour les mobiles.



Anna Medvedeva, Responsable Design et Conception chez ONLYOFFICE
Anna Medvedeva, Responsable Design et Conception chez ONLYOFFICE
Quels aspects de l'ergonomie privilégier pour les suites bureautiques en environnement mobile ?
 
AM - Avant tout, il s’agit de la rapidité du chargement des documents et de la rapidité de la réponse des applications aux actions des utilisateurs. À l’époque du développement technologique rapide où tout le monde est pressé et n'est pas prêt à consacrer trop de temps aux opérations et tâches quotidiennes, les appareils et les applications doivent s'adapter au rythme de vie de l'utilisateur. Ils sont censés de nous aider dans les tâches quotidiennes, mais si ce n'est pas le cas et l’application ralentit, l'utilisateur cherchera simplement une alternative.
 
Le deuxième aspect tout aussi important est la stabilité de l'application. Cela signifie que toutes les modifications apportées par l'utilisateur doivent être sauvegardées, et que l’application doit avoir le moins d'erreurs et de pannes possibles.
 
L’aspect suivant de l'interaction des utilisateurs avec des éditeurs mobiles est la lisibilité et la facilité d'utilisation des principales fonctions des éditeurs. En général, les gens utilisent les appareils mobiles en déplacements. Nous pouvons donc supposer que les éditeurs mobiles sont souvent utilisées pour afficher les documents. Quand même, il ne faut pas oublier les utilisateurs qui ont besoin de saisir le texte et d'avoir des fonctions minimales de formatage et de manipulation avec le contenu dans les applications mobiles. Vue de l’écran d'un smartphone beaucoup plus petit que celui d'un ordinateur, les fonctionnalités dont l'utilisateur a besoin à un moment précis doivent être à portée de main : lesquelles dépendent de la situation. La taille des éléments interactifs doit permettre de les toucher avec les doigts, et ils doivent être faciles à utiliser à une ou deux mains. C’est-à-dire, un petit écran doit disposer d’un maximum d'éléments assez grands et placés de façon qu’ils ne dérangent pas ceux qui ouvrent l’éditeur uniquement pour afficher le fichier. Vous vous rendez compte du nombre d'éléments à prendre en considération et des compromis à faire lors de la conception ? Pourtant, ce n'est pas tout.
 
L'interface de l'application doit être familière aux personnes qui utilisent déjà nos éditeurs sur ordinateur, et ne doit pas être surchargée : les icônes doivent être lisibles, les boutons et les informations doivent être clairement identifiables. Il est hautement souhaitable que l'utilisateur atteigne ses objectifs en un nombre minimal de clics. Pour toute interface, c’est une question très importante.
 
Outre l'interaction habituelle avec les éditeurs lors du passage du PC au mobile, il est nécessaire de tenir en compte les schémas d'interaction variés selon les différents systèmes d'exploitation, qui sont parfois fondamentalement différents pour les appareils mobiles.
De plus, certaines personnes handicapées ont des modes d'interaction avec les produits logiciels complètement différents. C’est encore un aspect à ne pas manquer lors de la conception des interfaces.
 
Compte tenu de tous ces aspects, il est parfois difficile de parvenir à une conception optimale. C'est pourquoi nous demandons l'avis d'utilisateurs indépendants en effectuant des tests d'utilisabilité.
 
Quelles sont les fonctionnalités les plus utiles en mobilité ?
 
AM - La première raison pour laquelle un utilisateur ouvre un document à partir d'un appareil mobile est la visualisation du texte. Il doit lire le document rapidement, c'est pourquoi un mode de lecture convivial et adaptatif est nécessaire dans l'application.
La deuxième fonctionnalité très importante est la possibilité de partager rapidement et facilement un document avec d'autres utilisateurs, d'où vient la nécessité de disposer de paramètres d'accès pratiques.
 
Bien sûr, de nombreuses personnes ont besoin de taper rapidement ou d’apporter des modifications à un document existant dans des éditeurs mobiles, ainsi que procéder à une mise en forme simple, c’est pourquoi, les outils de base doivent toujours être à portée de main. Lorsque vous tapez rapidement, la vérification d’orthographe est bien sûr appréciable.Certaines personnes doivent laisser des commentaires sur un texte, d'autres doivent afficher une présentation sur un grand écran ou imprimer un document directement depuis leur téléphone, en veillant à ce qu'il ait l'air correct au moment de l'impression, et tout doit être confortable.
 
Si le fichier doit être modifié, il n'y a pas d'autre solution que de l'enregistrer automatiquement pour que l'utilisateur n'ait pas à craindre de perdre les modifications qu'il a apportées.Nous sommes tous habitués à travailler en ligne, mais que faire s'il n'y a pas d'internet sur la route ou dans le métro, ou si vous devez couper votre connexion dans l'avion ? L'accès hors connexion à un document vous permet de travailler avec ce document sans accès à l'internet.
 
Comment concevoir une navigation intuitive en mobilité pour utiliser des solutions bureautiques ?
 
AM - C'est l'intuition et l'empathie qui jouent le rôle)). Mais sérieusement, se fier simplement à l'expérience du concepteur ou du développeur est dangereux, car elle peut être différente de celle de l'utilisateur. Pour en tenir compte, vous devez non seulement connaître vos utilisateurs, mais aussi rester en contact avec eux, écouter leurs demandes et leurs commentaires, mener périodiquement des enquêtes et tester les interfaces sur la convivialité. Nous ne testons pas seulement des interfaces prêtes à l'emploi, mais nous vérifions certaines hypothèses ou faisons le choix en fonction de l'opinion des répondants lors de la conception de nouvelles fonctionnalités de l'application.
 
Bien sûr, vous devez également apprendre et vous appuyer sur les expériences d'autres développeurs d'applications populaires, en gardant à l'esprit la loi de Jacob, qui stipule que les utilisateurs passent la plupart de leur temps sur d'autres services, et qu'ils préfèrent que votre service fonctionne de la même manière que tous les autres services qu'ils connaissent déjà. Autrement dit, les utilisateurs forment certaines attentes basées sur leur expérience d’utilisation des autres ressources. Par conséquent, si votre interface répond à ces attentes, les utilisateurs seront à l'aise dans votre application et n'auront pas à apprendre de nouveaux schémas d'interaction avec le produit logiciel.
 
À quels usages répondent les solutions bureautiques en mobilité ?
 
AM - Alors qu'il y a peu, il s'agissait principalement d’afficher les documents, mais avec le développement des appareils mobiles et de la technologie, cela ne suffit plus. Les utilisateurs ont besoin de plus des fonctions des logiciels de bureau sur leurs appareils mobiles. Certains n'utilisent les solutions de bureau mobile que lorsqu'ils sont éloignés de leur espace de travail : lors d'une réunion, d'une conférence ou d'une classe, tandis que pour d'autres, une tablette ou un smartphone a déjà complètement remplacé un ordinateur ou un portable. Les applications mobiles doivent donc répondre aux besoins des deux. Nous utilisons nos propres éditeurs, et nous savons combien il reste à faire. C'est pourquoi nous sommes toujours heureux de recevoir les commentaires et les suggestions des utilisateurs qui nous aident à améliorer notre produit commun.

 


Nouveau commentaire :
Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web | Focus


Inscription à la newsletter

Recherche Archives





News mobsuccess


Les annonces