Ecran Mobile

Recherche


Inscription à la newsletter

EcranMobile

Faites également la promotion de votre Page
Entretiens

Sylvain Delteil, Youcam : "le marché du maquillage virtuel est très concurrentiel"

Rédigé par le Mardi 22 Août 2017 | Lu 910 fois

Directeur du Business Development de Perfect Corp, Sylvain Delteil revient sur le succès de Youcam Makup, une application de maquillage virtuel, reposant sur la réalité augmentée, et déjà téléchargée plus de 400 millions de fois.



Sylvain Delteil, Directeur du Business Development de Perfect Corp
Sylvain Delteil, Directeur du Business Development de Perfect Corp
Comment est née YouCam ? Quelle était l’ambition première de Alice Chang ?

 
SD - Youcam MakeUp est le fruit de plusieurs facteurs concomitants. Tout d’abord une technique de traitement d’image qui est parfaitement maîtrisée par la société CyberLink, l’éditeur leader dans le domaine des logiciels multimédias grand public. Avec l’arrivée en 2015 de smartphones suffisamment puissants, il est devenu envisageable d’appliquer un rendu réaliste sur des expériences de maquillage. Alice Chang était alors à la tête de CyberLink et, en tant que femme, elle a décidé de faire développer une application de maquillage virtuel qui la satisfasse pleinement en utilisant les dernières technologies disponibles. Youcam MakeUp a été un succès instantané en offrant enfin aux jeunes femmes l’application dont elles rêvaient, créée par une femme pour les femmes et enfin parfaitement réaliste. La société Perfect Corp., émanation de CyberLink, a ensuite été créée pour accompagner le développement commercial de la plate-forme Youcam qui regroupe aujourd’hui quatre applications majeures : Youcam MakeUp, Youcam Perfect, Youcam Nail et Youcam Fun.
 

Comment définissez-vous votre activité ? Peut-on présenter YouCam comme un véritable média visant les jeunes femmes partout dans le monde ?

SD - Pas uniquement, la plate-forme offre en fait aux utilisatrices un parcours beauté complet qui va de la découverte de nouveautés aux tests multiples et à l’achat en ligne en passant par l’information et la formation. Il y a bien sûr un véritable aspect Media puisque Youcam MakeUp permet aux marques, aux magazines féminins ou aux égéries d’avoir leur propre chaîne d’information. Youcam offre aussi aux marques la possibilité d’avoir des émissions vidéo retransmises en direct comme nous l’avons fait avec l’Oréal Paris durant le Festival de Cannes par exemple. De leur côté, les utilisatrices peuvent créer leurs propres contenus et même leurs propres Looks qui seront éventuellement testés et commentés par la communauté. Mais au-delà de l’aspect média, Youcam MakeUp apporte une expérience beauté complète et nous continuons à répondre aux attentes des utilisatrices avec, aujourd’hui, un outil de diagnostic de la peau intégré qui permet un suivi quotidien et ainsi de valider l’efficacité de tel ou tel produit.  
 
Vous travaillez étroitement avec L’Oreal ou YSL. Quel est l’impact de votre application sur leur notoriété ou leurs ventes ?  

SD - Il est trop tôt pour faire des bilans définitifs, mais il est certain que nous accompagnons ces marques sur des terrains difficiles d’accès comme par exemple sur celui des « millénials », cette jeune génération très connectée et très convoitée. Mais nous travaillons aussi sur les points de vente traditionnels où Youcam MakeUp est plébiscité par les conseillères beauté pour sa capacité à instaurer un dialogue avec les visiteuses et, in fine, à générer des ventes incrémentales. Avec plus de 400 millions de téléchargements, Youcam MakeUp permet enfin aux marques d’entrer en contact avec de nouveaux marchés et de suivre, en temps réel, la popularité de tel ou tel produit via une console de contrôle mise à leur disposition. 
Ceci dit, l’expérience acquise avec l’Oréal Paris et YSL a été à ce point prometteuse qu’un accord global a été signé avec le groupe L’Oréal en juin dernier afin que l’ensemble des marques du groupe puissent accéder à leur tour à la plate-forme. Vous pouvez par exemple, dès à présent, en voir un exemple en visitant le nouveau « corner » de Lancôme au sein du Printemps à Paris tout juste rénové.
 
Pokemon Go a démontré le potentiel de la réalité augmentée dans le gaming. De votre côté, comptez-vous rester spécialisés dans la beauté et sur des cibles féminines ?
 
SD - La beauté et le maquillage sont aujourd’hui nos principaux marchés mais nous avons d’autres domaines de développement dans le domaine de la réalité augmentée avec notamment l’application Youcam Fun qui offre des filtres complexes en temps réel, peut-être précurseur de ce qui viendra ensuite.
 
Snapchat ou Messenger misent de plus en plus sur les filtres en réalité augmentée. Est-ce une menace pour YouCam ? A l’inverse, pourquoi ne pourriez-vous pas également devenir un réseau social en misant sur vos 400 millions d’utilisateurs dans le monde ?

SD - En fait, le marché du maquillage virtuel est déjà très concurrentiel. Il existe de nombreux outils disponibles mais très peu atteignent le degré de précision et de réalisme souhaité par les utilisatrices qui sont dans une démarche de réflexion et d’achat potentiel. C’est cette qualité offerte par Youcam MakeUp qui fait aujourd’hui la différence, il ne s’agit pas d’un jeu, mais d’une chose sérieuse et tout le challenge de Perfect Corp consiste à satisfaire ce public enthousiaste mais exigeant. Quant à devenir un réseau social, c’est quelque chose qui est en partie fait puisque Youcam MakeUp intègre notre réseau « Beauty Circle » qui permet à des millions d’utilisatrices de dialoguer entre fans de beauté et de maquillage... 


              


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Technologies | Entretiens | Usages | Business | Revue de web


Inscrivez vous à la newsletter EcranMobile !

* indicates required