Ecran Mobile

Recherche


Inscription à la newsletter

EcranMobile

Faites également la promotion de votre Page
Réseaux

Matignon dit oui à un 4e opérateur 3G et annonce déjà la 4G

Rédigé par La Rédaction le Lundi 12 Janvier 2009 | Lu 2228 fois



Matignon dit oui à un 4e opérateur 3G et annonce déjà la 4G
A quelques jours d’un probable remaniement ministériel, Eric Besson, Secrétaire d’état au numérique, devrait partir sur un bilan positif. Lors d'une conférence de presse à Matignon, le premier Ministre a annoncé non seulement l’arrivée d’un quatrième opérateur 3G mais également une consultation publique... pour la 4G.

Véritable feuilleton, le quatrième opérateur 3G était réclamé depuis de longs mois par l’autorité de régulation (l’Arcep) ou par des opérateurs alternatifs comme Iliad mais était combattu par les opérateurs cellulaires existants : Orange, Bouygues Telecom ou SFR. Selon nos informations, l’Arcep devrait lancer dans les prochaines semaines un appel à candidatures sur les fréquences 2.1 GHz restantes, basé sur 3 lots de 5 MHz chacun, avec UN lot obligatoirement réservé à un nouvel entrant. « L'objectif est l'attribution des fréquences avant la fin de l'année 2009 » indique un représentant de l’Arcep.

Même si beaucoup d’analystes pensent naturellement à Iliad et Free pour ce lot, le statut de quatrième opérateur pourrait également intéresser Numéricâble, cinquième grand opérateur français, Bolloré Telecom, très actif dans le Wimax, le néerlandais KPN, désormais MVNO en France voire l’espagnol Telefonica, ancien candidat à cet licence avec S3G.

L’arrivée d’un quatrième opérateur 3G étant acté, Matignon profite également de la future libération de fréquences de la télévision analogique pour lancer le chantier.. de la 4G. Dès le mois de février, l’Arcep sera également chargée d'une consultation publique sur les conditions et modalités d'un appel à candidatures conjoint à la fois dans la bande 2.6 GHz et dans la sous bande du dividende numérique.

Deux décisions qui devraient en tout cas révolutionner le secteur français des télécoms et sans doute accélérer la constitution de quatre grands opérateurs cellulaires intégrés. Après Orange ou la constitution du nouvel SFR, reste à savoir qui seront les deux autres futurs géants du secteur.


              


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Logiciels | Réseaux | Services - Apps | ubergizmo